Rose Cup

La Rose Cup récompense le vainqueur de la première rencontre internationale amateur, depuis 1905. Stratford, ville du Warwickshire qui doit sa célébrité à William Shakespeare, est une cité chère au cœur scufiste. La rencontre entre les deux clubs est le très bel exemple de l’amitié, de la fraternité entre rugbymen. Cet évènement est unique dans le monde de l’ovalie. Le rugby s’installe à Stratford en 1877. En 1905, le S.C.U.F. qui désire fêter son dixième anniversaire avec un certain éclat, invite un club du Warwickshire : Stratford Upon Avon Rugby Football Club dont le joueur H.G Rose, père de Sonny Rose, président de Stratford en 1956 au moment de la reprise des relations.
La première rencontre se déroule le 26 novembre 1905 au Parc des Princes devant une forte affluence de 3000 personnes. Le SCUF commandé par Frantz Reichel perd 21-00 ; la défaite est lourde mais les équipes promettent de se revoir et, étonnement ou heureux hasard, elle arborent les mêmes couleurs ‘noir et blanc ». Aussi le 24 février 1906, Etienne Fabre, avocat à la Cour, demi d’ouverture emmène le SCUF avec Pichereau, Anduran et les autres affronter l’Anglais. Le voyage d’outre-Manche est une véritable expédition. Lorsque le SCUF arrive au Town Hall de Stratford, ce dernier est décoré aux couleurs de la France et de l’Angleterre ; le match se déroule le samedi après-midi sur le terrain de Pearcecroft devant 2000 personnes et le SCUF est battu 27-03, et c’est Etienne Fabre qui marque l’essai qui sauve l’honneur.

En 1955, la FFR nous transmet une lettre de Stratford Upon Avon demandant si le Sporting Club Universitaire de France existe toujours ? Les choses vont aller très vite et à l’occasion de France-Angleterre à Colombes, nous voyons débarquer à Chazelles le 25 février une délégation conduite par A.G Rose (Sonny). Après avoir assister à une victoire en championnat du SCUF, les Anglais nous invitent pour octobre 1956 « Match du jubilé » puisque 50 ans après…et le dimanche 21 octobre, Stratford l’emporte 21-06 à Pearcecroft devant 3000 spectateurs.
L’année suivante, Stratford se rend à Paris et connaît sa première défaite. En ce 5 mai, le SCUF l’emporte 06-03 à Jean Bouin devant 2000 personnes. C’est à cette occasion qu’une magnifique Coupe d’argent, G.H. Rose Mémorial Cup, est confiée à son vainqueur pour une année. Elle est offerte par le président Sonny Rose en mémoire de son père GH Rose, joueur en 1905. La coupe dénommée familièrement « la Rose Cup » (en français) ou la « Couperose » (en anglais) devient le symbole des rencontres entre les deux clubs.

C’est la seule rencontre de rugby français qui dure car basée sur des valeurs éternelles, l’amitié, la fraternité et cette fameuse « Rose Cup » remise en jeu chaque année. Pour tout Scufiste, c’est un honneur de jouer contre Stratford et nombreux sont les anciens qui aimeraient être sur le pré vers 3p.m. Ces rencontres sont pour nous tous une manière de conjuguer humour et amour et de saluer dans un geste auguste toutes celles et  ceux de nos amis plus que jamais présents à nos esprits et en nos coeurs hélas déja parti jalonner quelques parcours festifs dans l’au delà.

Palmarès

Stratford : 39 V / SCUF : 19 V / 2 matchs nuls