SCUFmag n°301


La course au maintien continue…


L’édito de la Présidente Anne Sampermans

 

Qu’il est passé vite ce mois de janvier 2020… A peine quelques rencontres et déjà une trêve…

Et malheureusement cette nouvelle année n’a pas démarré de la meilleure des façons pour plusieurs équipes. Notre équipe Première est toujours en difficulté, et la course pour le maintien en Honneur continue. La reprise est prévue pour le 23 février et il ne reste que 5 rencontres pour glaner les points indispensables.

Notre équipe Réserve et nos Féminines se sont inclinées lors de leur dernière rencontre mais sans mettre en péril leur classement actuel.

Quant à nos Juniors et Cadets, la phase retour commence par les équipes du haut de tableau… les écarts de points entre le haut et le milieu de tableau parlent d’eux-mêmes.

Cette première partie des phases retour s’est achevée par la Journée des Huîtres où nos Cadettes ont encore brillé. Une belle équipe avec une belle dynamique, dont Aya est une formidable représentante puisqu’elle fait partie du top 100 français des F-18. Quand rigueur, travail et détermination riment avec convivialité, générosité et solidarité nous retrouvons les valeurs de notre sport, celles du SCUF.

Reprise de la compétition dès ce weekend avec les Féminines qui se rendent à Evreux, puis toutes les équipes masculines le weekend suivant. Espérons que ces quelques semaines de repos auront permis de se préparer de la meilleure des façons et de reprendre confiance. La victoire des Seniors face à une équipe argentine lors d’une rencontre amicale le weekend dernier devrait les y aider.




– ABONNEMENT AU SCUFMAG –
Pour vous abonner au SCUFMAG, veuillez cliquer ici, vous serez dirigé vers le formulaire d’abonnement en bas de page
Le Club-House du S.C.U.F. est ouvert tous les mercredis après-midi, ainsi que les samedis et dimanches matin (café, thé, jus…). Et bien sûr les jours de matchs et de plateaux EDR.



Don au S.C.U.F : http://rugby.scuf.org/dons



Seniors  – Match international amical :  S.C.U.F.S C U F 44 – 27 Champagnat RC (Buenos Aires)

Dimanche 9 février 2020, le SCUF a reçu le club de Champagnat Rugby Club (Buenos Aires – Argentine). La victoire est revenue au SCUF dont voici la composition :

1. Tomasso Ilan 2. Goeury Mayo Esteban 3. Becquet Arnaud 4. Boileau Corentin 5. Peltreau Lionel 6. Foucard Jean-François 7. Le Garnec Pierre (cap) 8. Chevallier Chantepie Pierre-Louis 9. Bizos Gabriel 10. Forgeois Maxime 11. Beau Julien 12. Pruvost Rémi 13. Ducroquet Corentin 14. Bizos Raphaël 15. Saddier Joseph
16. Simon Antoine 17. Cottereau Laurent 18. Legrand Achille 19. Chaurand Tom 20. Allam Solal 21. Souvannavong Sinxay

Entraineur : Gabelle André
Adjoint-Terrain : Chevrier Vincent
Soigneur : Rabétokotany Héry

Jeudi 6 février, nous avons reçu Benoît Guyot, ancien joueur professionnel du Stade français, Biarritz, La Rochelle et Suresnes pour un entraînement notamment pour les avants.




Seniors 1 – 13ème journée Honneur :  S.C.U.F.S C U F25 – 33 M Laffitte St Germain Poissy M. Laffitte

 

Le S.C.U.F continue sa bonne bonne série en accrochant le leader de la poule, mais malheureusement ne récolte aucun point au classement. Depuis le début de l’année, le constat est positif concernant le comportement du groupe qui ne lâche plus les matchs et s’accroche jusqu’au bout pour grapiller ce qu’il y a à prendre. Hélas la victoire fait toujours défaut pour prendre le large dans le bas du classement.

Les espoirs étaient mesurés pour l’emporter face au leader Maison Laffitte. Mais au fur et à mesure de la rencontre, et fort de 3 essais marqués par Coupry, Hennessey et Cottrez, l’ambition a survolé la tribune du stade Max Rousié. Hélas, l’essai marqué en fin de match n’est pas transformé et le point de bonus défensif échappe au S.C.U.F.

Une longue pause, en raison du Tournoi des VI Nations, attend le club. Espérons que cette dynamique insuflée depuis 3 / 4 matchs sera toujours au sommet au moment de reprendre le championnat fin février, et que cela passera par un bon résultat à Aulnay.

La composition :

1. Tom Vincent 2. Ilan Tomasso 3. Arnaud Becquet 4. Alix Revers 5. Germain Troublé 6. Pierre Le Garnec (cap) 7. Adrien Gilibert 8. Emile Le Gac 9. Aurélien Pinon 10. Jake Hennessey 11. Gaspard Fournié 12. Rémi Pruvost 13. Corentin Ducroquet 14. Eloi Coupry 15. Maxime Forgeois
16. Antoine Simon 17. Quentin Bayard 18. Lazare Brezillon 19.   20. Arnaud Beuille 21.Julien Bégu 22. Jérésime cottrez
Classement :
1-M Laffitte St Germain Poissy M Laffitte (54pts – 13m) 2- C A Chevreuse Chevreuse (50pts – 13m) 3- C O Multisport Bagneux Rugby Bagneux (49pts – 13m) 4- Rugby Aulnay Club Aulnay (40pts – 13m)  5- R C Paris 15 RCP15 (35pts – 13m) 6- C S Clichy Clichy (23pts – 13m) 7- Rugby Club Vallee De Montmorency Soisy Montmorency (23pts – 12m) 8- C S Ministere Finances  Paris Finances (14pts – 12m)  9- S C U F S.C.U.F. (13pts – 13m)  10- C O Gargenville Gargenville (5pt – 13m)



Seniors 2 – 13ème journée Honneur :  S.C.U.F.S C U F16 – 39 M Laffitte St Germain Poissy M. Laffitte

La Réserve n’avait réellement qu’un adversaire dans cette poule : Maison Laffitte. A l’aller, le S.C.U.F avait accroché le match nul et avait pour ambition, ce dimanche, de battre le leader de cette poule Réserve. Malheureusement le groupe n’a pas réussi à relever son niveau de jeu et est passé à côté de son match. La défaite est lourde, mais ne stoppe pas l’objectif de qualification pour les phases finales IdF. Pour cela il faut garder cette deuxième place au classement afin de rencontrer un club de l’autre poule Honneur réserve.

La composition :

1- Arnaud de Canson 2- Achille Legrand 3- Gauthier Hilfiger 4- Lionel Peltreau 5- Corentin Boileau 6- Paul Belliard 7- Clément Filiol (cap) 8 – Theo Sou 9 – Clément LeGarnec 10 – Léo-Paul Godchaux 11- Arsénio Cuenca 12 – Marc Alvarez 13 – Pierre L’Hostis 14 – Cyprien Fournié 15 – Pierre Beyne
16 – Heissam Abdallah  17 – Jules Ollivereau 18 – Felix de Pethuis 19 – Grégory Dupré-Martinez 20 – Benjamin Del Rosario 21 – Antoine Malbert
22 – Gabriel Bizos

Classement :
1- M Laffitte St Germain Poissy M Laffitte (61pts – 13m) 2S C U F S.C.U.F. (50pts – 13m) 3- C O Multisport Bagneux Rugby Bagneux (45pts – 13m) 4- R C Paris 15 RCP15 (42pts – 13m) 5- C O Gargenville Gargenville (29pts – 13m) 6 – C S Ministere Finances  Paris Finances (25pts – 12m) 7 –  Rugby Club Vallee De Montmorency Soisy Montmorency (25pts – 12m)  8- C S Clichy Clichy (19pts – 13m)  9 – C A Chevreuse Chevreuse (10pts – 13m)  10- Rugby Aulnay Club Aulnay (0pt – 13m)



Seniors Féminines – 11ème journée Fed1 – S.C.U.F/PORC 28 – 34 Stade Français

Les filles du Scuf-Porc reçoivent le Stade Français au stade Suzanne Lenglen. Avec une défaite en demi-finale l’année dernière et une défaite en match aller, cette rencontre est très attendue. Il est temps de les battre. Ce ne sera malheureusement pas pour cette fois, score final : 28-34. Mais quel match, quel match ! 80 minutes d’une rare intensité, pendant lesquelles les points fusent des deux côtés. Un véritable ping-pong entre les deux équipes qui fera trembler la tribune sans relâche.
Le Stade Français ouvre le score à la 3ème minute avec un essai non transformé. Auquel les Gorettes répondent par un essai quelques minutes plus tard. Elles avancent, sont très agressives en défense. Dès qu’elles leur mettent la pression, les adversaires ne savent plus comment jouer et vomissent leur ballon. Les filles se montrent extrêmement solidaires. Alors qu’elles avaient beaucoup été balayées en ruck en demi-finale et au match aller, elles sont solides sur leurs appuis et parviennent à libérer correctement presque tous leurs ballons. On a bien insisté sur le rebond et le jeu au sol et ça paie. Les filles proposent un jeu varié, alternant des montées puissantes des avants, des mauls, des belles passes au large, des coups de pied offensif suivi de montées agressives de nos ailières. On perd malheureusement notre vaillante Lily tôt dans le match. Elle se fait une entorse en recevant la 5 adverse de tout son poids sur la cheville. On prend un peu la marée en mêlée, mais on les enfonce en maul ! C’est magnifique de voir le groupe avancer comme ça et faire douter les Pink Rockets.
Côté Stade Français, ça ne lâche rien non plus. Dès qu’elles sont dans nos 22, elles scorent. Toujours de la même façon, pendant tout le match : elles franchissent cette ligne puis ça bombarde à l’avant sans relâche. Une avant très gaillarde et bien lancée part à l’attaque, elles pilonnent ensuite plusieurs fois notre ligne avec des départs au ras, jusqu’à ce que ça finisse par passer. Malgré une défense bien basse la plupart du temps – on prend quand même deux cartons jaunes sur placages hauts et un de leur côté – on ne parvient pas à les arrêter. Elles sont solides en face et passent 5 fois. Mais les beaux placages pleuvent aussi ce jour-là. Adeline, Alicia, Marine, Elsa, Mathilde, Gabrielle, pour n’en citer que quelques-unes nous font rêver en faisant tomber coup sur coup des filles qui semblent inarrêtables. Francine et Flore à l’aile courent comme des éclairs sur tous les coups de pied d’occupation et font douter la relance adverse. Marianne fait de bonnes réceptions et des relances efficaces à l’arrière. Luana et Juliette se trouvent bien à la charnière et proposent une bonne alternance. Zina qui rentre en 9 à la mi-temps et Marine qui passe en 10 apporte leur jolie touche d’animation. Blandine et Inès au centre, toujours bien lancées, nous offres quelques percées exaltantes. Marion, Florine et Clémentine sont présentes sur tous les déblayages. Elles prennent des coups mais y retournent vaillamment. Enora missionnée pour récupérer une touche à son entrée sur le terrain réussit haut la main sa tâche à plusieurs reprises. Aurore qui avance fort au ras, Marina et Momo qui font leur premier match à XV, nous offrent aussi un très beau spectacle défensif à l’avant. Ce jour-là, toutes les filles portent haut les couleurs de l’équipe. On prend des points certes, mais on leur remet aussi un essai à chaque fois qu’on repart chez elles. Et on le fait de la plus belle des façons, sur notre jeu d’alternance, vibrant, collectif, avec ce petit supplément d’âme qui fait rugir la tribune des supporters. On entame en cœur la chanson des Gorettes qui marquent à quatre occasions ce jour-là : Francine, Flore et Elsa (deux fois) sont les dernières pierres à l’édifice d’actions collectives rondement menées. Des essais d’école.
Alors oui, il y a des imprécisions, des fautes tactiques de notre côté : un coup de pied quand il aurait fallu jouer à la main, une erreur d’inattention sur un lancement de jeu après pénalité, la petite passe un temps trop tard qui débouche sur une interception – sortie de derrière les fagots de leur côté ! – heureusement arrêtée par une remontée impressionnante de Marine. Oui, on était très proches du but et face à l’équipe du Stade Français ça aurait été un exploit magnifique. Oui, « on a placé aujourd’hui le curseur de l’intensité au-dessus du curseur de la lucidité » comme l’a dit Gaby… Mais perdre ainsi n’a pas le goût de la frustration. Des tribunes, où les Gorettes supportrices étaient venues en masse, le spectacle était grandiose. Nous étions tellement fières. Fières d’appartenir à un collectif de guerrières qui ne baisse jamais les bras et sait faire douter une équipe aussi assurée que le Stade Français. Fières de constater que quand on décide de jouer désinhibées et qu’on ose ça finit par payer. Fières de voir qu’on ne perd jamais de vue que la réussite se construit avec patience sur le terrain. On prend des points, on lève la tête, on retourne au combat. Et on score jusqu’aux dernières minutes de match. L’honneur des Gorettes est intact.
1. Marion Simon-Rainaud 2. Florine Labarre 3. Adeline Gérard (C)
4. Mathilde Cusson 5. Gabrielle Lafond 6. Marina Sanchez Sainz 8. Elsa Garros 7. Alicia Lugan 9. Luana Greco 10. Juliette Minne 11. Francine Ye 12. Marine Huber 13. Inès Letrilliart 14. Lily Colombet 15. Marianne Bossu
16. Clémentine Réocreux 17. Aurore Mathieu 18. Marine Di Paolo 19. Enora Ceret-Lartigues 20. Blandine Freté 21. Zina Kugler 22. Flore Gauffeny

Classement :

1- Villeneuve d’Ascq (37pts – 9m) 2 Stade Français (36pts – 10m) 3- Bobigny (34pts – 10m)  4SCUF/PORC (22pts – 10m) 5- US Joue (20pts – 10m) 6 Rueil (19pts – 9m) 7Stade Rennais (18pts – 9m)   8Union Bords Marne (13pts – 9m)  9 Evreux (4pts – 10m)




Seniors 3VC : 13ème journée Réserve PH –  Chilly Mazarin 19 – 24 S.C.U.F

On mène 10-0 au bout de 15 mn de jeu, puis il marque donc 10-7 à la mi-temps (je crois 🤔). Puis il passe devant avec un essai en début de 2éme transformé donc 10-14, mais on remarque 2 essais dont 1 transformé. Ils poussent, bien aidé par l’arbitre, remarque un essai gag-chanceux et après on finit sur 15mn d’attaque-défense mais on tient. Bref, on a pas vu beaucoup le ballon en 2éme mi-temps vu que l’arbitre avait une crampe au bras et les yeux que d’un côté (bon on a fait quelques fautes aussi, hein, mais pas autant), et on a plutôt bien exploité ceux qu’on avait.

La compo :

1 – Blanchard 2 – Choquet 3 – Bontoux 4 – Augé 5 – Porcier 6 – Baigts 7 – Schwartz T. 8 – Preteseille 9 – Poletti R. 10 – Poletti T. 11 – Olive 12 – De Tarlé Q. 13 – Sorin 14 – Belin 15 – Corbier

16 – Delhomme 17 – Kaufling 18 – Faye 19 – Buchet Couzy

A noter : Tournée des Vieux Cochons du 14 au 17 mai à Madrid. Se renseigner auprès de Quentin De Tarlé




Juniors : 9ème journée National U18 –  S.C.U.F 14 – 27 Ol Marcquois Rugby Marcq Baroeul

Samedi 25 Janvier. 18h30. Coup d’envoi à domicile face aux premiers de poule U18 Nationale 2. Le rendez-vous avait été donné à 17h30 maximum deux jours avant, mais en réalité le match avait commencé le samedi d’avant dans les vestiaires de Suresnes après la défaite. De belles paroles, de belles promesses, deux entraînements sérieux et un match pour s’affirmer.
   Face aux Nordistes de Marc-en-Barœil, costauds et puissants, il nous fallait de la détermination, de la combativité. Arnaud, notre entraîneur nous a certifié que le match des cadets qui se déroulait juste avant annonçait la couleur : la guerre des rucks. Par son discours stimulant il nous a garanti que notre désir de défi physique allait être assouvi. Chaque ballon allait s’acquérir à coups d’épaule.
   En rentrant sur le terrain nous savions ce que nous avions à faire. Pendant 20 minutes on tient, on lutte, on domine. À force de pénalités consédées on se prend un essai en coin, puis un deuxième 10 minutes après, juste avant la mi-temps. Nous sommes menés 10-0. Rien n’est joué. De retour sur le terrain on revient dans le match à 2 000 à l’heure, on marque. Eux aussi. À 10 minutes de la fin, l’issue du match semble pliée et leur 5 ème essai (celui-ci de pénalité) leur permet d’avoir le bonus offensif. Seulement, jusqu’au bout on s’est donné on a résister et on a marqué un dernier essai sur le gong leur arrachant ce bonus qu’ils convoitaient tant.
   Pour une fois, tout le long du match, nous avons pas lâché. De la première à la soixante-dixième nous avons rivalisé avec les premiers de poule. Nous méritions mieux qu’un score final de 27-14.
   Au final, nous sommes contents de notre match, mais dans 4 semaines, au retour des vacances, le Dimanche 23 Février nous rencontrons le PUC au légendaire stade de La Cipale. Nous avons du travail d’ici là.

(A. Martin)

.
Classement :
1 –  Ol Marcquois Rugby Marcq Baroeul (37pts – 9m) 2– Paris Universite ClubP.U.C (37pts – 9m)  3 –  R C VersaillesVersailles (32pts – 8m) 4 – Rugby Club De Suresnes - Hauts De SeineSuresnes (28pts – 8m)  5 – R C Paris 15 RCP 15 (9pt – 9m) 6 –S.C.U.F. (8pts – 9m) 7 – Courbevoie (6pt – 9m) 7 – Vincennes (6pts – 9m)



Cadets9ème journée National U18 –  S.C.U.F 00 – 41 Ol Marcquois Rugby Marcq Baroeul

Classement :

1 – Suresnes (34pts – 7m) 2 – Marcq (34pts – 8m) 3 – Bobigny (21pts – 8m) 4- S.C.U.F (16pts – 8m)  5 – Dunkerque (13pts – 7m) 6 –Courbevoie (8pts – 8m) 7- Lille (5pts – 8m)







Minimettes F15 et Cadettes :

Les F-15 remportent le tournoi IDF avec la selection parisienne. Elles battent le 9-3 en finale de la poule élite et s’offre le plateau IDF 🏆 Elles valident avec brio de très bonnes semaines de travail sur le thème défensif

Nos cadettes se sont imposées 51 – 00 contre Marcoussis et 84 – 00 contre Provins…




Une Scufiste dans le Top 100 – F18

Bravo à Aya SANOGO qui intègre le TOP 100 français féminines moins de 18 ans .

Travail et rigueur symbolise ta réussite et on est très heureux pour toi que tu finalises tes 3 ans de pôle espoir par cette distinction… et aucun doute que tu as ouvert la porte de ce cercle très fermé des 100 meilleures joueuses françaises pour les générations suivantes 👌🏽




Le programme S.C.U.F :

  • Seniors 1 : 14ème journée Honneur – 23.02.2020 – 15h – Aulnay Vs S.C.U.F
  • Seniors 2 : 14ème journée Res. Honneur – 23.02.2020 – 13h30 – Aulnay Vs S.C.U.F
  • Seniors 3VC : report journée Res. PH – 22.02.2020 – 13h30 – S.C.U.F Vs Versailles
  • Féminines : 12ème journée Fed1 – 16.02.2020 – 15h – Evreux Vs SCUF/Porc
  • Juniors U18 : 10ème journée National – 23.02.2019 – 11h30 –  PUC Vs S.C.U.F
  • Cadets U16 : 10ème journée National – 22.01.2019 – 14h30 –  Bobigny Vs S.C.U.F




Le programme TV Rugby :

  • 14 févr : 20h35 – L’Equipe TV – Nice Vs Aubenas
  • 14 févr : 20h45 – Eurosport 2 – Vannes Vs Biarritz
  • 15 févr : 15h30 – Canal + – Bordeaux-Bègles Vs Lyon
  • 15 févr : 20h45 – Canal+sport – Stade Français Vs La Rochelle
  • 16 févr : 14h15 – France 3 – Colomiers Vs Nevers
  • 16 févr : 16h45 – Canal + – Racing Vs Toulouse



La chronique de Jean Hospital : Echos d’Ovalie…

Pendant que nos élus , prébendiers ou rénovateurs, barbotent dans le marigot avec cette bande qui grouille, grenouille, scribouille, et tripatouille une multitude de jeunes frappent à la porte des clubs pour enfin prendre connaissance de ce jeu ancestral dont les parents vantent l’intelligence. Pourquoi ce heurt, cette incompréhension et finalement ce détournement vers d’autres activités plus éclairantes ? Oui c’est un vaste problème actuellement en suspens et non résolu.
Nous nous posons la question, nous , vieux club formateur, où le sport est une activité complémentaire de l’étude, si chère à nos humanités gréco-latines , mais aujourd’hui sacrifié à la vidéo, musculation qui nous donne des adeptes d’Orange Mécanique, aux neurones atrophiés, et une activité grande consommatrice de joueurs, les maquignons sont arrivés sur le marché du muscle., et quels dégâts….! Oui le rugby a changé non seulement dans le jeu mais dans les esprits et le mimétisme des clubs amateurs vis à vis des clubs pros est néfaste à terme. Ce n’est pas parce qu’il est violent que j’aime le rugby . C’est parce qu’il est intelligent » (F.Sagan) Malheureusement aujourd’hui on enferme les enfants dans des stéréotypes
dans un jeu où les kilos et la masse musculaire prévalent sur tout .La formation du jeune joueur passe impérativement par l’affectif, le cognitif, le physiologique et le moteur ; Les quatre vont ensemble.

Le plus bel endroit reste l’école de rugby du club où avec l’éducation , il reçoit les valeurs du club qui l’attachent à son histoire et à se couleurs ,avec des éducateurs issus du Club ; c’est là qu’il baigne dans un climat d’égalité, de fraternité, de solidarité bien éloigné de celui des » sélectionnites ». Le rugby est avant tout un sport de copains, de bandits, de caractériels qui se fondent dans cette solidarité sans tapage qu’il préconise entre les anciens du club et ses petits derniers. Chaque saison le Scuf est une croisière, agitée , où on a compris « qu’une bouteille dans un bateau vaut mieux qu’un bateau dans une bouteille », malheureusement chez le vieux club « Noir et Blanc » il n’y a pas de vent favorable pour qui ne sait en quel port se rendre « .
Les équipes nationales ou régionales ne se déplacent plus , aujourd’hui sans un état-major de guerre atomique, une profusion de techniciens et de soigneurs , une intendance considérable mais quand on sait ce que sont les ressorts d’une équipe de rugby , on se demande très sérieusement s’il s ‘agit d’une si grosse avancée par rapport au dénuement qui caractérisait
les équipes d’avant……… Vaste réflexion…..! Cependant aujourd’hui il y a des ballons consommables et d’autres qui ne le sont pas. On consomme trop de défenseurs dans les regroupements ». On consomme énormément dans le rugby de consommation, et l’esprit du jeu qui s’envole….. Ceci explique cela .
Le jeu est plus grand que le plus grand joueur, et ce jeu se prête à toutes les stratégies, et le mot attaque est beau quand il s’agit d’attaque. Il est synonyme de risque, d’élan. C’est le cerveau qui commande la passe, non le bras. La passe demeure l’élément essentiel de ce jeu, comme peuvent l’être les gammes du pianiste, le swing du golfeur ou le tir au panier du basketteur. Elle est une offrande à son partenaire, et non un sac de patates qu’on balance …….  « Le ballon est un hommage permanent à la fantaisie et au talent ». Toutes ces données étaient apprises à l’école de rugby , dans chaque village, petite ville berceau idéal d’une bonne équipe.
Le rugby était un élément étonnant d’activité culturelle et le reste encore en dépit des ravages de l’argent et de la réglementation qui lamine l’esprit de club. Ainsi Tyrosse, bourg landais possédait une équipe capable de
rivaliser avec la sélection nationale. A ce sujet pour montrer la qualité de l’école tyrossaise, Pierre Albaladejo me racontait cette histoire : »Pourquoi les petits dacquois ont des oreilles allongées ? Parce que le parents les soulevaient par les oreilles et leur disaient —— Tu vois, là bas ce clocher, c’est celui de Tyrosse, ce village où on joue au rugby…….. » Tout est dit et le club à la fougère continue la formation à la « tyrossaise ».
Pour mieux comprendre ce sont dans ces clubs , éloignés et non préoccupés par le TOP 14 , que vous verrez au stade des types au cou de taureau, au frontal de bélier, transfigurés d’un sourire de violoniste écoutant du Bach
devant une feinte, un élan, un tir une passe croisée. Quand on fait des « études » on prend de préférence ces plaisirs là en lisant Giraudoux. Mais il se trouve que le monsieur de Bellac goûtait fort le rugby et qu’un bon nombre d’amateurs de Giraudoux prirent autant de plaisir à voir opérer les Boniface qu’ à lire les Aventures de Jérôme Bardini..
Mélancolies personnelles ,disait Mac Orlan , peut -être mais ce qu’on appelle vulgairement nostalgie n’est pas ce qui tire en arrière, mais ce qui pousse en avant les hommes d’action et en particulier les révolutionnaires.
Le Scuf ne cherche pas à sauver l’Ovale mais plutôt , selon une des plus belles formules d’Albert Camus « à empêcher que le monde ne se défasse ». La vie des clubs est compliquée d’autant que les incompétences des élus est flagrante, ne pas jouer du 26 Janvier au 23 Février ne favorise pas la vie des clubs et décourage les bénévoles. En Warwicshire on joue au rugby pour le bonheur de tous. « O tempora ! O mores ! » .

On venait et on vient au Scuf pour jouer, l’ambiance, l’histoire , sa fraternité ce qui permet de rester de vieux gamins. Aujourd’hui le navire scufiste en dépit d’un petit alizé ces derniers temps reste figé, et cela depuis
un certain temps le navire Scuf n’avance pas beaucoup, et tarde à prendre le vent. A quand un Surcouf pour hisser la grande voile et sortir pleine mer et amener ses hommes en Noir et Blanc à l’abordage.??
Scufistement.

Jean Hospital.




Ecole de rugby U6 & U8 :

vous trouverez ci-dessous le CR de la triangulaire du 25 janvier à Monfort l’Amaury

************** Début CR  ****************************

« Lorsque, d’un pas rêveur foulant les grandes herbes,

Je monte jusqu’à vous, restes forts et superbes !

Je contemple longtemps vos créneaux meurtriers,

Et la tour octogone et ses briques rougies ;

Et mon œil, à travers vos brèches élargies,

Voit jouer des enfants où mouraient des guerriers. »

C’est en effet près des ruines de Montfort-L’Amaury, chères à Victor Hugo, que nos sept valeureux débutants – un huitième convoqué s’était désisté le matin même, il se reconnaîtra – ont fait leur premier tournoi à plaquer. Monfort-L’Amaury avait une vingtaine de joueurs bleu ou rose et les dix racingmen de Colombes portaient fièrement leurs maillot ciel et blanc. Il y eut donc de quoi faire quatre équipes et trois matches de deux mi-temps de 8 minutes chacune. Vous calculerez vous-même le temps de jeu mais à la fin de l’après-midi, nos sept mercenaires étaient bien fatigués. Deux terrains en herbe (rare) et en terre (gluante) avaient été traçés, un chêne centenaire en délimitant la moitié. Connaissant le terrain, les fiers Montfortois s’adjugèrent la partie haute laissant ainsi la partie basse et le soleil dans l’œil à nos sept samouraïs qui ressemblaient plus aux sept nains de Blanche-Neige en comparaison des gabarits de leurs adversaires. Mais de samouraïs, ils en avaient l’étoffe, ne reculant jamais devant les vagues bleues et roses et repartant fièrement à l’attaque à chaque essai encaissé.

Encore un peu sonnés mais toujours de la partie basse du terrain, nos combattants repartirent à l’assaut du Racing, tels les sept Argiens contre les sept défenseurs de Thèbes. Il faudrait être Eschyle pour décrire l’intensité du combat dont les ciel et blanc ressortirent vainqueurs de justesse, confirmant ainsi la mythologie. Enfin, se présentèrent les réserves de Montfort dont les capacités physiques étaient plus en rapport avec celles de nos sept merveilles (deux nés en 2012, quatre en 2013 et même un en 2014) qui jetèrent leurs dernières forces dans la bataille. Résultat : un score équilibré.

Tout au long de cette belle après-midi (presque) ensoleillée, nos U8 ont démontré leur vaillance au contact. Nous noterons quelques beaux essais sur des percées individuelles mais aussi après passe assurée. Certains d’entre eux ont bien assimilé le placage mais il reste du travail pour les autres.

Merci aux nombreux accompagnateurs et -trices dont les encouragements constants (rien à voir avec Jean-Michel) ont réchauffé l’atmosphère. Présents : Baptiste Augereau, Gabin Laplaine, Simon Loygue, Léon Maamari, Maxime Peyrafitte, Lucien Schneider, Benjamin Suteau-Andrieu.

******************** Fin CR **********

Scufistement,

Les éducateurs




Boutique S.C.U.F

Commande et paiement en ligne – Stock garanti – Retrait gratuit en boutique (40 Rue Saint-Jacques, 75005 Paris) ou Livraison à domicile pour 5€ (gratuite à partir de 150€ d’achat)  – Boutique en ligne ouverte du 1er au 5 de chaque mois jusqu’en juin.







Calendrier

Vous pouvez aussi l’intégrer à un outil de calendrier en utilisant l’URL suivante (format ical) : https://calendar.google.com/calendar/ical/pc5vbckvrmqgkj6rtbtlh8i5og%40group.calendar.google.com/public/basic.ics




Soirée des Partenaires mercredi 18 mars

Mercredi 18 mars 19h au club house du SCUF