SCUFMAG N°286


Equipe Scufiste

Les Gorettes montent en Fed 1…


L’édito de la Présidente Anne Sampermans

On y est ! Après 6 saisons d’existence, notre équipe Féminine atteint la Fédérale 1.
Quelle progression, quel travail et quel parcours depuis un soir d’août 2013 où une dizaine de jeunes femmes venaient s’entraîner pour la toute première fois à Rousié sous les couleurs du SCUF et du PORC, réunis dans cette belle aventure. Nous pouvons remercier entre autres Lionel Busson, Laurent Laguerre et José Machado, à l’origine de la création de cette équipe, sans qui cette histoire n’aurait pas été possible. Nous devons également féliciter les acteurs de cette réussite, en priorité les joueuses évidemment sans oublier les entraîneurs et les dirigeantes.
C’est une grande fierté de voir ce groupe évoluer et porter les couleurs du SCUF.  L’aventure n’est pas terminée, il faut maintenant aller chercher le titre… encore 2 rencontres… Le 1er objectif est atteint mais il faut rester mobilisé !
Nos Seniors aussi doivent restés mobilisés, malgré une douloureuse défaite dimanche, leur aventure n’est pas non plus terminée. Encore 2 rendez-vous les attendent, Stratford le 11 mai et les Championnats de France qui démarrent le 12 mai par le 16ème.
La victoire était toute proche dimanche… Nous avons pu assister à une belle rencontre, et nos Seniors n’ont pas à rougir de leur match ni de leur saison en Réserve. La déception est immense mais il reste des occasions de retrouver le sourire, alors rendez-vous le week-end du 11 mai.
Nombreux sont ceux qui se sont déplacés pour soutenir nos 2 équipes dimanche dernier. Nous comptons encore sur vous le week-end du 11 mai !

– ABONNEMENT AU SCUFMAG –
Pour vous abonner au SCUFMAG, veuillez cliquer ici, vous serez dirigé vers le formulaire d’abonnement en bas de page

Don au S.C.U.F : http://rugby.scuf.org/dons



Seniors 2 : Finale Res. Honneur Idf – S.C.U.F.28 – 29 Versailles

Le commentaire de Pierre Bélicar (cap. n°4) : Très honnêtemment, 28-29 c’est très dur…On rentre bien dans le match et on marque une pénalité. Mais à deux reprises leur ailier nous fait l’amour, et malgrè un essai de « gros » pour nous, on est mené 14-08. C’est une grosse bataille jusqu’à la mi-temps. On profite de la pause pour passer les consignes et dès la reprise on marque très vite après un maul sur 30 mètres ! On arrive à passer devant et là commence la grosse bataille. Versailles nous accule dans nos 22m pendant les dix dernières minutes. On se met à la faute et on enchaîne les pénalités contre nous. A la dernière minute, Versailles bénéficie d’une mêlée à 5m et réussi à marquer 29-28… C’est très dur, satisfaisant dans l’attitude mais très dur. On est tombé sur une très forte équipe de Versailles et c’était une très belle finale. Place au championnat de France le 11 mai désormais…

Le commentaire de Vincent Chevrier (Ent.) : C’est forcément un match très frustrant au vu du résultat. C’est à peu près le même scénario que la semaine dernière en sens inverse. On a fait une bonne entame de match même si on a été un peu trop impatient pour marquer. On met beaucoup de volume de jeu mais sans la patience pour construire, contrairement à Versailles qui est beaucoup plus réaliste. Malgrè tout on ne lâche jamais le match. Y’a un gros engagement mental et physique de la part des joueurs qui fait flancher Versailles à plusieurs reprises. On ne mène que de 4 points et Versailles revient dans le jeu avec une capacité à tenir le ballon sans faire de faute, sans lâcher le ballon et sans cette précipitation qui nous a fait défaut. Au final c’est un match qui nous soude et nous prépare pour les matchs qui vont arriver.

ÉQUIPE RESERVE :

1- ToTo Vendrell 2- Tim Broutechoux 3- Rodrigo de Casas 4- Pierre Bélicar (c)
5- Pierre Louis Chevallier-Chantepie 6- Jeff Foucard 7- Cédric Siourakan 8- Paul de Verneuil 9- Clément Le Garnec 10- Marc Alvarez 11- Julien Begu 12- Thibaut Faraldo 13- FG Giroux 14- Gaspard Fournié 15- Maxime Forgeois

16- Cédric Hersant 17- Quentin Bayard 18- Arnaud Martin 19- Julian Rondel
20- Gabriel Bizos 21- Edouard Morris 22- Raphaël Bizos




Seniors Féminines : 1/4 de Finale Fed 2 Chpt de France – S.C.U.F./PORC 17 – 15 Ponettes Entente Corse

Le commentaire de Alexandra FavardDimanche 28 avril, les Gorettes du Scuf-Porc se déplaçaient à Bourg-Lès-Valence pour rencontre les Ponettes du Rugby Corse Féminin en ¼ de finale du championnat. Un match décisif pour la montée en Fédérale 1 ! 

Dimanche matin, 7h à la Gare de Lyon, les Gorettes, leurs coachs et quelques joueuses venues supporter le groupe des 22 se retrouvent à la Gare de Lyon pour le début d’une journée épique ! Arrivée à Valence ville vers 10h où nous sommes accueillis chaleureusement par l’équipe du US Rhône Rugby qui vient nous amener au stade en mini van. Comme un air de colonie de vacances et beaucoup de joie chez tout le monde ! Une matinée sous le signe du réveil musculaire avec des lignes de passe et une balle au prisonnier revisitée qui amusent bien les filles, compétitives quel que soit le jeu ! Déjeuner au soleil sur l’herbe et quartier libre en attendant le rendez-vous au vestiaire. Entre sieste, massages préparatifs de Machine Huber, travail au pied pour la 10 et nos botteuses, lancer en touches et papotage en tout genre… on attend avec impatience la rencontre. Les familles de Meissa, Clémentine et Juliette sont au rendez-vous et nous encouragent, merci à eux tous !!! 14h15 on se serre dans les vestiaires autour de nos coachs puis de la capitaine. Paroles vibrantes et motivantes de tout côté, on se regarde, on s’encourage, on se promet de sortir sans aucun regret sur un match que nous voulons, que nous devons gagner. 
15h. Coup d’envoi. On vibre sur le banc, on crie dans les tribunes, on donne tout sur le terrain. Les 10 premières minutes sont très stressantes, des deux côtés c’est infranchissable. On ne sait pas quoi faire, les Ponettes sont très agressives en défense et montent rapidement sur tous nos ballons, les Gorettes laissent passer quelques filles mais les rattrapent à la course grâce à leurs cannes de feu. On respire enfin à la 15ème minute sur un magnifique temps de jeu assuré notamment par une sortie rapide du ballon en ruck de Julie, une passe de Juliette sur Elsa, qui passe à Marine en off-load, puis off-load de Marine sur Flore qui va marquer triomphale et véloce le premier essai tant attendu !!! Émotion dans le stade ! On se replace, on repart au combat. Car il s’agit bien d’un combat acharné face aux Ponettes qui ne lâchent rien, et ne lâcheront rien jusqu’à la fin du match. Une faute de jeu côté Gorettes leur concède une pénalité qui passe. 7-3. Ça joue de partout, après quelques pick and go, les Ponettes écartent et manquent de passer bien souvent. Elles ne font quasiment aucune faute de main, aucun hors-jeu. De notre côté, pas mal de cafouillages parce qu’on a envie d’animer sans cesse. Heureusement un deuxième essai vient vite nous conforter dans notre façon de jouer. Après avoir bombardé leur 22 et un beau franchissement de Blandine, elle vient aplatir après placage d’une Ponette grâce à ses bras de poulpe !!! Mi-temps : 12-3. Les coachs nous félicitent, nous conseillent des solutions pour franchir cette ligne adversaire redoutable mais nous demandent de rester vigilantes. On se regarde confiantes mais en même temps on a vraiment bataillé pour arriver à ce score et on doute pas mal en défense face à une équipe très vaillante. 
En seconde mi-temps, ce sont les sueurs froides. Mais d’abord le troisième essai, marqué après un long temps de jeu en faveur des Ponettes par notre Blanblan : alors que les Ponettes nous font douter en avançant doucement mais sûrement vers notre camp en enchainant les pick and go et les passes au ras… Blandine intercepte une passe hésitante entre la 10 et la 12 et s’en va marquer son essai de 50 mètres, sous les hurlements de joie des supporters. 17-3. On a de l’avance. On fait pas mal de changements sur le terrain. Mais les Ponettes donnent tout, continuent leur jeu très propre et sans fautes. Autour de la 65ème minutes, les Ponettes scorent leur premier essai et transforment. 17-10. On commence à s’affoler et à s’inquiéter côté Gorettes, même si on garde les barbelés et qu’on fait preuve d’une solidarité incroyable pendant les 15 dernières minutes de match. A 5 minutes de la fin, les Ponettes parviennent cependant à scorer l’essai du bout du monde en écartant à l’aile après un temps de jeu interminable. Panique dans nos rangs. Si elles transforment, c’est l’égalité et les prolongations. Heureusement ça passe à côté. 1 minute à jouer. Il faut conserver coûte que coûte. On tape sur elles, grosse pression sur la montée défensive, mais elles franchissent notre premier rideau défensif. Blandine récupère un ballon au contact avec une Ponette, elle passe au sol. Premier ruck. Il faut conserver. Deuxième ruck. Passe sur Juliette… Après avoir fait un match magnifique et alors que son père hurle « conservatioooon » dans les tribunes « the boss », nous fait la frayeur d’un ultime en-avant ! On lui pardonnera ce moment d’égarement mais elle aura le droit à la chachatte pour cette action ;). Les Ponettes récupèrent, l’arbitre laisse jouer l’avantage, elles font tomber le ballon à leur tour et Juliette met un grand coup de pompe vers la touche. L’arbitre ne reviendra pas au premier en-avant. Trois coups de sifflets. Fin du match. Hurlement de joie dans les tribunes et sur le terrain, effondrement de plusieurs filles sur le terrain qui sont passées proches de la crise cardiaque, pleurs de joie et effusion d’embrassades pour ce moment unique !!! On a gagné !! On va en demi-finale !! On monte en Fédérale 1 !! Que du bonheur ! Quelle journée ! 
Après les haies d’honneur et les remerciements au public, Francine débarque sur le terrain et nous arrose pour fêter ça et on entonne aussi le chant d’anniversaire de notre Magic Blandine qui fête ses 30 ans et nous a régalé pendant ce match comme tant de fois au cours de la saison ! La suite des réjouissances se passera d’abord au club house, où l’US Rhône Rugby nous accueille de la meilleure des façons jusqu’à 22h, puis dans le TGV vers Paris où nous arrivons à 1h du matin… et enfin sur les dancefloors parisiens pour les plus redoutables fêtardes des Gorettes. La suite de cette belle histoire s’écrit le 12 mai contre le Stade Français. Un derby parisien qui promet d’être coriace. L’autre demi-finale verra s’affronter Bayonne et Grenoble. Les Gorettes, seule équipe demi-finaliste à ne pas être une équipe réserve d’élite, comptent bien donner le meilleur d’elles-mêmes pour ce nouveau rendez-vous. Venez nous encourager ! Les Magic Gorettes vont tout donner !

 




Juniors : Tournée à La Rochelle

Après Oyonnax, Stratford, Toulon, Bayonne et le Sénégal, les troupes d’Arnaud Martin et Antoine Simon se sont embarquées pour un nouveau stage à La Rochelle.

Ils ont afronté l’équipe de Puilboreau qu’ils ont battu  24 – 10




Ecole de Rugby : Journées Portes Ouvertes…

A DIFFUSER LARGEMENT

🔊 Journées PORTES OUVERTES à l’école de rugby du SCUF. Venez nombreux … Nés entre 2006 et 2009 : les samedis 18 et 25 mai de 9h30 à 10h30
Nés entre 2010 et 2013 les dimanches 19 et 26 mai de 10h à 11h.

🔜 au stade Max Rousié, rue André Bréchet 75017 Paris




Prochains matchs :

  • Seniors : 60ème Rose Cup – 11 mai 2019 – 15h – Stratford RFC Vs S.C.U.F.
  • Seniors 2 : 1/16ème de Finale Championnat de France Réserve Honneur – 12 mai 2019
  • Seniors 3 :  11 mai 2019 – 13h – Old Legends Stratford Vs S.C.U.F. Vieux Cochons
  • Seniors Féminines : 1/2 Finale Championnat de France Fed 2 – 12 mai 2019 – Stade Français Vs S.C.U.F/PORC



Rose Cup 2019 : programme

  • Vendredi 10 mai après-midi : partie de golf
  • Vendredi 10 mai 19h : accueil au club-house de Pearcecroft et répartition des joueurs au sein des familles d’accueil
  • Samedi 11 mai – 13h : 6ème match Old Legends Vs Vieux Cochons
  • Samedi 11 mai – 15h : 60ème match entre Stratford RFC Vs Sporting Club Universitaire de France (Jérésime Cottrez sera capitaine)
  • Samedi 11 mai – 19h : Toge party – soirée antique au club-house jusqu’à 1h
  • Dimanche 12 mai – 12h : Banquet d’après-match au club-house – Veste et cravate obligatoire !




L’interview de Lazz : Gaspard Fournié

Je ne suis pas tombé par hasard dans le rugby, un peu toute ma famille jouait et je m’y suis vraiment intéressé quand mon frère a commencé à jouer, j’ai testé plusieurs sport mais j’étais assez fainéant. Deux ans après que mon frère ait intégré les cadets du SCUF-Massif, qui était encore une entente pour l’école de rugby, je faisais mon premier entrainement en minîme sur le terrain de Carpentier. Je faisais parti d’une très belle génération notamment pendant les années Cadets-Juniors, entrainé par Jérôme Barreau : Voyage à Toulouse ou Macclesfield, match de championnat de France contre Rillieux-la-Pape ou Le Mans, grosses victoires contre Neuilly ou le RCPXV, lourdes défaites contre Massy ou Suresnes, je garde de très bons souvenirs de l’école de rugby Scufiste ainsi que des coéquipiers de toujours avec qui j’ai grandi et appris le rugby… (Lire la suite…)





Boutique S.C.U.F


Calendrier

Vous pouvez aussi l’intégrer à un outil de calendrier en utilisant l’URL suivante (format ical) : https://calendar.google.com/calendar/ical/pc5vbckvrmqgkj6rtbtlh8i5og%40group.calendar.google.com/public/basic.ics




L’archive sortie du grenier… : 2015

Jusqu’à ce jour du 26 avril 2015, cela fait 22 ans que le S.C.U.F a décroché son dernier titre avec l’équipe Réserve. A trois reprises, en 2004, 2011 et 2014 les joueurs de la B ont échoués en Finale Ile-de-France. Mais la saison 2014/15 frise la perfection pour la bande entrainées par Julien Saint-Pierre et Emmanuel Kassardjian. Avec 17 victoires en 18 matchs et un goal-average de plus de 500points, ils font figure de favori. En demi-finale, au Blanc Mesnil, ils battent Paris 15 sur le score de 23-13 avec un doublé de Indacochéa et un essai de Bégu. En finale à Montmorency, ils affrontent Montesson qui s’est défait de Cergy dans l’autre demi-finale.

Le défense scufiste marque les esprits des adversaires qui ne trouvent aucune solution pour percer la muraille de la petite ceinture parisienne. Le Scuf subit mais gère très bien les temps faibles avec une bonne communication de la charnière CLG­-Malithe. C’est ainsi que pour leurs premières minutes dans le camp du 78, les gris vont trouver la faille. CLG trouve Patxi le basque lancé comme frelon côté fermé qui fixe deux joueurs pour décaler PLG qui remporte facilement son un contre un pour trouver la terre promise en coin 5 ­ 0. Malheureusement sur le coup d’envoi, suivant l’essai,  le Scuf commet des petites fautes données facilement à l’adversaire en face des poteaux transformée par le 10. (5­-3). L’orage est passé et la machine se met radicalement en route avec une touche exceptionnelle où Germain Troublé s’envole dans le ciel du 95, touche à 5, Milan, Clermont, Scuf… Le point fort des joueurs de Rousié est en place et sera concrétisé sur une 2 en 1 par Indacochéa où le pack détruit les gros d’en face. Essai transformé en coin par Cottrez qui soulage sérieusement. 12­-3 à la mi-temps. En seconde période, Cottrez récompense les efforts avec un pied magique en ce jour de gloire. 15­-3 on prend le large. Cottrez continue son récital pour mettre 3 points de plus 18 -­ 3, il reste 15 minutes mais l’arbitre tatillon va changer son fusil d’épaule et favoriser le plus faible en sanctionnant le Scuf de 3 cartons jaunes (Malithe pour plaquage haut… oui plaquage haut, Pascal Bayard pour un coup de poing sur le ballon d’après lui… et notre bibite du jour Romain Sentout 3 min de game ahahaha) Simon Froin sera sanctionné aussi pour ses plaquages haut, étonnant vu sa taille …) Mais même à 13 la défense ne plie pas et résiste grâce à un très bon coaching où Santa découpe les joueurs tels des sushis… Le match se terminera, une fois n’est pas coutume, par une petite bagarre pour finir en beauté et Karl Lorenzon aurait pu oublier qu’il est un capitaine champion IDF à cause d’un coup de poing par derrière….. Il se relève avec quelques étoiles mais heureux car Cottrez enfonce les campagnards d’une dernière pénalité 21­-3 score final. Les Gris et Blancs sont champions IDF !!!!!

Cette équipe connaitra par la suite un beau parcours en championnat de France puisqu’ils atteindront la finale.




Fête du Club et Trophée des 30 le samedi 15 juin 2019 : programme …

  • 10h30 : Tournoi de Pétanque
  • 12h30 : Foodtruck Crêpes
  • 14h : Match Cadets/Juniors
  • 15h30 : Match Trophée des Féminines
  • 17h : Célébration Champions 2009 – 10ans du Titre Honneur IdF
  • 17h15 : Trophée des 30 (avec possibilité aux joueurs de 2009 de participer si licence loisir à minima)
  • 19h : Remises des trophées annuels (La Gaufre, Clef de 12…)
  • 20h : Dîner
  • 20h45 : Finale Top 14
16 juin
9h Tournoi EDR
11h Pique-nique
Pour samedi, l’idée est d’avoir une tente pour diffuser la finale le soir et de pouvoir accéder au stade jusqu’à 23h minimum.
Nous attendons confirmation de la faisabilité pour le soir, si problème nous délocaliserons la dernière partie.