SCUFMAG n°278


Equipe Scufiste

Grand chelem N&B…


L’édito de la Présidente Anne Sampermans

Le soleil brillait sur Rousié ce dimanche ! Trois rencontres à domicile, trois victoires… Quel plaisir !

La réserve prend ainsi la 1ère place. Nos Juniors et notre Première se rassurent même si le chemin est encore long. Dès samedi, nos cadets avaient montré la voie face à Marcoussis. Savourons ces victoires et félicitons nos équipes qui depuis le début de saison, malgré les difficultés, ne lâchent rien et restent mobilisées. La saison est loin d’être terminée, il faudra donc continuer à faire preuve de détermination. Mais, à nous scufistes de les encourager, les accompagner chaque week-end. Il est souvent plus facile de supporter une équipe qui domine son championnat, c’est pourtant dans la difficulté qu’on a le plus besoin de se sentir soutenu.

Encore deux matches pour nos Seniors avant la trêve, ce dimanche à Goussainville et la semaine prochaine face au RCP 15. Nos Juniors, eux, rencontreront le RCP 15 dès ce week-end, quand nos Cadets se rendront à Epernay. Les Féminines quant à elles ont terminé leurs phases de poule et vont commencer les play-off le 17 février face à Arras.

De beaux week-ends nous attendent encore jusqu’au rendez-vous annuel tant attendu de la Rose Cup qui se déroulera à Stratford du 10 mai au 12 mai.


– ABONNEMENT AU SCUFMAG –
Pour vous abonner au SCUFMAG, veuillez cliquer ici, vous serez dirigé vers le formulaire d’abonnement en bas de page

Don au S.C.U.F : http://rugby.scuf.org/dons



  – ROSE CUP 2019 –
Stratford, ville du Warwickshire qui doit sa célébrité à William Shakespeare, est une cité chère au coeur scufiste. La rencontre entre les deux clubs est le très bel exemple de l’amitié, de la fraternité entre rugbymen. Cet évènement est unique dans le monde de l’ovalie. Le rugby s’installe à Stratford en 1877. En 1905, le SCUF qui désire fêter son dixième anniversaire avec un certain éclat, invite un club du Warwickshire : Stratford Upon Avon Rugby Football Club dont le capitaine se nomme H.G Rose, père de Sonny Rose, président de Stratford en 1956 au moment de la reprise des relations.
La première rencontre se déroule le 26 novembre 1905 au Parc des Princes devant une forte affluence de 3000 personnes. Le SCUF commandé par Frantz Reichel perd 21-00 ; la défaite est lourde mais les équipes promettent de se revoir et , étonnent ou heureux hasard, elle arborent les mêmes coulurs ‘noir et blanc ». Aussi le 24 février 1906, Etienne Fabre, avocat à la Cour, demi d’ouverture emmène le SCUF avec Pichereau, Anduran et les autres affronter l’Anglais. Le voyage d’outre-Manche est une véritable expédition. Lorsque le SCUF arrive au Town Hall de Stratford, ce dernier estd écoré aux couleurs de la France et de l’Angleterre ; le match se déroule le samedi après-midi sur le terrain de Pearcecroft devant 2000 personnes et le SCUF est battu 27-03, et c’est Etienne Fabre qui marque l’essai qui sauve l’honneur.
En 1955, la FFR nous transmet une lettre de Stratford Upon Avon demandant si le Sporting Club Universitaire de France existe toujours ? Les choses vont aller très vite et à l’occasion de France-Angleterre à Colombes, nous voyons débarquer à Chazelles le 25 février une délagation conduite par A.G Rose (Sonny). Après avoir assister à une victoire en championnat du SCUF, les Anglais nous invitent pour octobre 1956 « Match du jubilé » puisque 50 ans après…et le dimanche 21 octobre, Stratford l’emporte 21-06 à Pearcecroft devant 3000 spectateurs.
L’année suivante, Stratford se rend à Paris et connaît sa première défaite. En ce 5 mai, le SCUF l’emporte 06-03 à Jean Bouin devant 2000 personnes. C’est à cette occasion qu’une magnifique Coupe d’argent, G.H. Rose Mémorial Cup, est confiée à son vainqueur pour une année. Elle est offerte par le président Sonny Rose en mémoire de son père GH Rose, capitaine en 1905. La coupe dénommée familièrement « la Rose Cup » (en anglais) ou la « Couperose » (en français) devient le symbole des rencontres entre les deux clubs.





PROGRAMME 2019 pour les 114 ans de la Rose Cup :

le match se déroulera le samedi 11 mai à 15h sur le pré de Pearcecoft ; les Vieux Cochons ouvriront le bal à 13h30 contre les Old Legends. La réception d’accueil se déroulera le vendredi  mai au club-house de Stratford

Comment s’y rendre :
– En avion, de Paris CdG à Birmingham, avec la compagnie Flybe. Les derniers vols atterissants à 18h15 et 21h, un car sera mis à disposition à l’aéroport de Birmingham le vendredi si il y a suffisamment de monde
– En voiture personnelle. Le co-voiturage est une solution économique à étudier pour les petits budgets
– En vélo, via Dieppe, au moins vous serez en forme pour les mêlées poussées !

Qui s’y rend ?
Toute personne licencié au SCUF souhaitant récupéré le Trophée dernièrement remporté à Paris en 2016. La dernière victoire en terre anglaise remonte à 2004…

Logement :
Les joueurs de la Rose Cup sont logés chez l’habitant, sauf ceux qui décident d’aller à l’hotel. Les VC se rendent à leurs frais dans un B&B

Retour :
Un car sera mis à disposition pour rejoindre l’aéroport de Birmingham afin d’attraper le dernier vol à destination de Paris (19h heure anglaise)

Reservation :
Chaque personne réserve son billet de vol de son côté. Pensez à vérifier la date de validité de vos pièces d’identités et passeports afin de ne pas rester en plan devant la porte d’embarquement…

Que faire ce jour ?
Prévenez votre responsable qui fera ensuite remonter la liste à Laurent Laguerre
et peut être posez votre lundi 13 mai…

Seniors 1 : 12ème journée Honneur –  S.C.U.F.20 – 17 Gif

Les commentaires de Remi Pruvost (n°12) : On a mangé en commun chez Jacques. Les « gros » étaient allé réviser les touches sur le bord du terrain d’abord, enfin plutôt sur la piste car les Juniors jouaient. Au niveau du match, on a plutôt bien démarré et on marque sur une transversale au pied d’Antonin Pagnier sur Mathieu Ruiz, après une bonne séquence des « gros » qui réalisent un bon groupé pénétrant après une touche. On progresse bien, et après 1 ou 2 phases de jeu, Antonin réalise sa transversale sur Mathieu qui marque.  Derrière on a quelques occasions de scorer mais qu’on ne met pas… Et ensuite on se prend un essai derrière, on coulisse mal et ils réalisent une combinaison où l’arrière traverse et va marquer directement. On remarque un essai en 1ère mi-temps suite à un départ de Nordine Addi. On progresse au centre du terrain; on enchaîne plusieurs temps de jeu et à la fin c’est Gaspard Fournié qui ramasse la balle au bord du ruck et marque. Il y a 13 à 07 à la mi-temps. Deuxième période, on marque assez vite sur l’extérieur avec Gaspard qui est bien décalé. C’est à nouveau suite à un départ de Nodine, on progresse bien au centre du terrain, on enchaîne et y’a de l’espace pour l’ailier qui marque (20-10). Puis on prend un carton vers la 65ème. On se retrouve à beaucoup défendre en infériorité numérique et on cède à 5min de la fin sur une pénalité vite jouée et leur solide Centre va à l’essai. Derrière on revient bien chez eux, on a le ballon, mais ils arrivent à se dégager et notre réponse par un coup de pied fini en ballon mort au fond du terrain. Et on finit avec 5min de défense sur notre ligne jusqu’à la fin. On s’accroche et on finit par l’emporter 20-17. Ca fait plaisir de s’accrocher et de gagner.

CLASSEMENT HONNEUR IDF- Poule 1 :

1 – R C VersaillesR C Versailles (56pts – 12m) – 2 – R C MontessonR C Montesson (39pts – 11m) – 3R C Paris 15 R C Paris 15 (37pts – 11m) – 4 – C S ClichyC S Clichy (35pts – 12m) – 5 – Rugby Club Vallee De Montmorency Soisy Vallee De Montmorency Soisy (30pts – 11m) – 6 – A S Lagny RugbyLagny (25pts – 11m) – 7 – S C U FS C U F (20pts – 12m) – 8 – R O C Giffois R O C Giffois (18pts – 12m) – 9 –Clermont Club Rugby Clermont (11pts – 11m) – 10 – Ent Goussainville Gonesse Xv Goussainville Gonesse (1pt – 11m)


Seniors 2 : 12ème journée Res. Honneur –  S.C.U.F.62 – 05  Gif

Les commentaires de Jeresime Cottrez (n°12) : Match à sens unique. Gif s’était déplacé avec un effectif réduit. De notre côté on avait intégré du sang neuf et aussi de l’expérience avec le retour de Laurent Cottereau. Tout a bien fonctionné, on a prit le match dans le bon sens et on a rapidement marqué. A la mi-temps il y a déjà 46-00. Le match est plié et l’objectif est de ne pas encaisser de point. Mais malheureusement ils ont quand même réussi à marquer un essai. On reste sur un match positif, sans blessés, et on se maintient dans le groupe de tête au classement.

CLASSEMENT RESERVE HONNEUR IDF :

1-S C U FS C U F (50pts – 13m) -2- R C Paris 15 R C Paris 15 (46pts – 11m) – 3- R C VersaillesR C Versailles (46pts – 12m) – 4 –R C MontessonR C Montesson (42pts – 12m) – 5 – C S ClichyC S Clichy (33pts – 13m) – 6 – Rugby Club Vallee De Montmorency SoisyVallee De Montmorency Soisy (25pts – 11m) – 7 – R O C Giffois R O C Giffois (24pts – 13m) – 8 –Ent Goussainville Gonesse XvGoussainville Gonesse (19pts – 11m) – 9 – A S Lagny Rugby Lagny (18pts – 12m) – 10 – Clermont Forfait


Seniors 3 : 7ème journée Club du Samedi – 26 janvier 2019 – 12h – S.C.U.F. 15 – 34 P.O.R.C

Seniors 3 : 8ème journée Club du Samedi – 2 février 2019 – 13h30 – P.O.R.C 38 – 17 S.C.U.F


Juniors U18 : 8ème journée – S.C.U.F.13 – 07 Courbevoie

Le commentaire de l’entraîneur Arnaud Martin : P***** qu’elle fait du bien, enfin ! Et là c’est pas enfin on gagne, mais bien enfin le travail paie ! Comme il me plait à le dire, il nous aura fallu une 1/2 saison pour apprendre, aujourd’hui nous appliquons. Il suffit d’évoquer les matchs allers SCUF-Massif : 15/21; PUC-SCUF : 36/6; Suresnes-SCUF : 38/16…pour évoquer un retour victorieux 25/17 au Massif et un point de bonus défensif glané au PUC puis à Suresnes. C’est donc une nouvelle fois déterminés que nos jeunes Scufistes ont abordé leur rencontre contre Courbevoie, 03-03 au match aller !

Et on a vraiment eu le droit à un beau match de rugby de niveau Nationale 2 avec du combat et du jeu aux quatre coins du terrain. Les deux équipes n’ont rien lâché pendant 70 minutes. A quelques minutes de la fin nos Juniors tiendront leur victoire par une défense héroïque face à un Courbevoie qui campera dans nos 22m sans jamais franchir notre ligne. Coup de sifflet finale pour une victoire méritée, quel plaisir d’entendre nos joueurs à nouveau chanter. Samedi prochain les Juniors Nationale 2 rencontrerons le RCP XV à Rousié, défaite 30 à 14 au match aller…
CLASSEMENT National U18 – Poule 1 :
1 –Paris Universite ClubParis Universite Club (50pts – 12m) – 2 – Rugby Club De Suresnes - Hauts De Seine Suresnes (45pts – 12m) – 3 – R C VersaillesVersailles (45pts – 12m) – 4 – Ol Marcquois RugbyOl Marcquois (28pts – 12m) – 5 – R C Paris 15 R C Paris 15 (17pts – 11m) – 6 – Rugby Club De CourbevoieCourbevoie (16pts – 12m) – 7 – S C U FS C U F (13pts – 11m) – 8 – U S O Massif Central U S O Massif Central (7pts – 12m)


Cadets Reg  : 7ème journée – S.C.U.F. 25 – 20  Marcoussis

Les commentaires de l’entraîneur Theau Charlier : Après un entraînement vendredi, on essaye d’être au maximum avec un effectif remonté au possible pour gagner ce premier match à la maison. Dès les premiers instants du match, on voit que nos joueurs ont décidé de produire du jeu pour gagner ce match. On est présent sur les impacts, il y a beaucoup de franchissement derrière comme devant. Après quelques minutes de jeu, on arrive à scorer, ce qui est satisfaisant. On est vraiment présent dans le duel et le combat. Mais l’adversaire reprend vite le dessus. On les avait battu chez eux de peu, donc ils sont assez remontés… Les deux équipes font jeu égal et à la mi-temps on est sur un score de parité 10-10. On arrive à beaucoup transpercer, mais en face ils continuent également à nous pilloner sur leurs temps de jeu. On cède peu à peu, et à dix minutes de la fin, on est mené 20 à 10. Mais on continue à produire du jeu et à jouer sur les extérieurs et on sent l’adversaire s’épuiser. On arrive à remonter à 20-20. Et sur la dernière action, on récupère le ballon et notre Centre perce et arrive à marquer en coin. On gagne à la dernière seconde 25-20. C’était un très beau match avec beaucoup d’enjeu car on joue encore la  3ème place pour le championnat. On reste dans la course pour les phases qualificatives et on espère atteindre la finale qu’on a pas reussi à atteindre l’année dernière.


Minimettes : 

Voici le programme de la phase de qualification à XV pour les F15


EUROPE 1 : Bernard Laporte face aux auditeurs

Et le Trésorier du S.C.U.F., Laurent Chabé, comme invité du débat…



Seniors 1 : le dernier Goussainville Vs S.C.U.F. en …1999

Le 26 septembre 1999, 2ème journée Honneur, le SCUF s’incline 37-00.

Compo : 1 –  P. Dufaure 2 – L. Busson  3 – O. Richard 4 – G. Guenot 5 – JB Granvaux (cap.) 6 – L. Fermeli 7 – M. Lamy 8 – L. Beaugiraud 9 – F. Brassé 10 – O. Gaillat 11 – F. Pautou 12 – T. Poletti 13 – S. Lacaze 14 – P. Augé 15 – T. Schwartz 16 – C. Chambaz 17 –J.C Baudin 18 – F. Derome 19 – G. Binet 20 – N. Valenzuela 21 – D. Borry 22 – J. Hospital

La Réserve l’emporte 61-00 : 1 –  D. Baranger 2 – A. Bouteilly 3 – V. Mrazovac  4 – C. Barreaux  5 – M. Schor 6 – G. Meyrous  7 – M. Idri   8 – G. Binet  9 – N. Valenzuela  10 – S. Chouraqui  11 – Q. De Tarlé  12 – S. Toulallan  13 – C. Bertrand  14 – M. Champion  15 – F. Derome  16 – A. Chambaz 17 – J. Dandois 18 – S. Champion 19 – E. Louis-Dreyfus 20 – JM Hanna 21 – C. Chambaz 22 – B. Juéry

Retour sur les précédents…
26.09.1999 : 2ème journée Honneur          : Goussainville  Vs S.C.U.F.        (37 – 00)
08.02.1998 : 16ème journée Prom. Honneur : Goussainville  Vs S.C.U.F.        (27 – 13)

Ecole de Rugby : SCUFRUGBYU8-CR Triangulaire du 26/01 et Vidéo de la triangulaire de Montesson du 19/01

Vous trouverez ci dessous :

– la vidévo de la rencontre de nos U8 lors de la rencontre à Montesson le 19/01. Merci au papa de Léonard pour la vidéo :

https://youtu.be/ILZU96bDZvE

– Le CR de la triangulaire à Domicile contre Versailles et Suresnes à la maison du 26/01

************************************** CR  Triangulaire du 26/à1 ****************

CR triangulaire du 26/01/2019 – Stade Max Rousié – Suresnes vs Versailles vs SCUF

Même si dans certains cas le manque de structures sportives et les difficultés de circulation à Paris sont pénibles à vivre, ce samedi à Rousié ils donnèrent l’occasion à nos U8 de voir du rugby, du vrai. Effectivement, les vieux cochons avaient du retard et nos jeunes têtes blondes eurent donc l’occasion de voir les 30 dernières minutes du match de leurs aînés contre le port. Des vieux cochons contre des porcs, quoi de plus normal me direz-vous ? Nous vous laissons le soin de lire le SCUFMAG pour prendre connaissance du résultat de cette envolée de tripailles, dont le principal enseignement reste les preuves de fraternité échangées à la fin du match entre les 2 équipes.

2 belles écoles de rugby attendaient nos U8 : Suresnes et Versailles. Nos 10 petits guerriers convoqués étaient tous là à l’heure (eux) piaffant d’impatience à l’idée d’en découdre. Les matches se déroulant à 5 contre 5, nous constituâmes 2 équipes, dont l’une était composée de Léonard (LHERITIER), Raphaël (NICOLAS), Stanislas, Andrew et Gilen que nous appellerons les Blancs et une équipe que nous appellerons les Noirs. Cette dernière était composée des valeureux Dimitri, Marlon, Corenthin, Louis et Emeric.

L’idée était d’appliquer les enseignements du 1er cycle et d’écraser autant d’araignées que possible. Sur ce plan, les acquis sont absolument incontestables. Restait à le faire en avançant et en essayant de défendre ce qui est un peu plus compliqué.

Les rencontres s’organisaient en 2 mi-temps de 10 minutes jouées en alternance.

Pour les Blancs :

La 1ère mi-temps de notre rencontre contre Versailles se solda par une défaite 6 essais à 5 (Raphaël x 3, Léonard x 1 et Stanislas x 1). Autant dire que la rencontre était serrée mais des largesses en défense (placement et attentisme) nous firent encaisser trop d’essais.

La 1ère mi-temps de notre rencontre contre Suresnes portait les enseignements de la précédente. Nous nous quittâmes sur un score de parité 7 à 7 alors même que cette très forte équipe aurait dû nous dominer. Mais nous arrivâmes à bien les contenir en défense et notre attaque ne déméritait pas (Gilen x 2, Raphaël x 3, Stan x 1 et Andrew x 1).

La 2ème mi-temps du match contre Versailles était du même acabit. Une ribambelle d’essais, chaque possession amenant l’équipe porteuse du ballon à franchir la ligne. Nous nous montrâmes néanmoins plus combatifs, notamment sur certains arrachages (supposés proscrits) avec Raphaël en fer de lance et l’emportâmes sur le score serré de 7 à 8 (Raphaël x 1, Andrew x 1, Stanislas x 2, Gilen x 2 et Leonard x 2).

Notre dernier match, après plus de 30 minutes de jeu effectif dans la journée, nous opposait donc de nouveau à Suresnes. Sans remplaçants (10 présents pour 2 équipes de 5 et quelques convocations déclinées), les dernières minutes du match à 4 contre 5 (exclusion temporaire) nous fumes fatales. Suresnes l’emportait finalement par 7 essais à 4 en ayant fait entrer des remplaçants toutes les 2 minutes. Nos valeureux combattants fléchirent donc sous le nombre des assaillants et la fatigue, bien plus que face au niveau de nos adversaires.

Ces 4 rencontres furent pleines d’enseignements et de satisfaction. Nul doute qu’avec un effectif plus étoffé la prochaine triangulaire nous verra vainqueurs. Un grand merci aux enfants pour leur implication et aux parents pour leurs encouragements.

Pour les Noirs :

La 1ère mi-temps de notre rencontre contre Versailles se solda par une belle victoire de 9 essais à 2. Tous les loulous ont marqué et se sont rendus compte qu’il était très facile de marquer quand on joue en avançant et que l’on fait des passes.

La 1ère mi-temps de la rencontre contre Suresnes était d’une autre teneur. Un de nos grand poètes disait « Plus un citron est préssé, plus il se dépêche ».  Et bien oui, nous avons remonté rapidement un certain nombre de ballon pour engager et nos garçons ont tiré, tous seuls, les leçons d’une bien belle défaite par 6 à 0.

  1. Si on n’avance pas, ben on recule ! Merci à Louis et Dimitri ! (Signe d’un grand début d’une bien belle philosophie qui mène directement au firmament de la sagesse, prônée par de nombreux éducateurs de ce noble sport)
  2. Si on recule et que les copains ne bougent pas, la passe en avant et souvent le seul moyen de libérer ses 2 mains quand deux ou trois jeunes gens pleins de fouge et d’entrain vous foncent dessus avec un œil lubrique.

Après une petite pause bien méritée, nos garçons reprenaient la direction du pré pour les deuxièmes mi-temps

Versailles – les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets et nos garçons avaient décidé d’avancer donc tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes : de très beaux crochets, de belles prises d’espaces, même si parfois le plus court chemin semble ne pas être la ligne droite et de belles petites passes bien ajustées. Le Scuf écrasait ses adversaires par 8 essais à 2.

Suresnes – Un petit rappel du score précédent s’est avéré être très efficace dans la petite préparation d’avant match et de rappel des consignes ! Il faut tout de même reconnaitre que l’adversaire du jour présentait une équipe plus aguerrie, du moins sur le papier. Nos garçons ne se sont pas contentés de remonter les ballons entre les essais, mais en ont marqué autant que leurs adversaires et le comportement de la première mi-temps était totalement oublié : avancées en défense et en attaque se révèlent très efficace, très peu de ballons tombés et un score de 6-6 bien mérité.

Ces 4 rencontres furent pleines d’enseignements et de satisfaction. Nul doute qu’avec un effectif plus étoffé permettant de faire tourner les joueurs, la prochaine triangulaire nous verra vainqueurs. Un grand merci aux enfants pour leur implication et aux parents pour leurs encouragements.

******************************************* Fin CR ****************************

Scufistement,

Les éducateurs


Prochains matchs

  • Seniors 1 : 13ème journée Honneur – 10 février 2019 – 15h – Goussainville Vs S.C.U.F.
  • Seniors 2 : 13ème journée Réserve Honneur – 10 février 2019 – 13h30 – Goussainville Vs S.C.U.F.
  • Juniors – U18 : 12ème journée N2 – 9 février 2019 – 18h – S.C.U.F Vs RCP 15
  • Cadets 1- U16 : 8ème journée N2 – 9 février 2019 – 16h – Epernay Vs S.C.U.F.
  • Cadets Régional 2 U16 : 9ème journée – 9 février 2019 – 15h – S.C.U.FVs Etampes


Disparition – André Théodor  –  (1948-2019)

Une mauvaise nouvelle André Théodor est décédé ce 1er Février  à l’hôpital de Montauban, il était dans sa soixante onzième année. C’est une grande peine et une profonde tristesse pour le Club et chez les Anciens des années 60. Il était un pur produit scufiste , élevé à l’école de rugby de la porte de Choisy. Il faisait partie de cette merveilleuse et attachante équipe juniors de 1968, avec des gamins tous formés au Scuf , issus de l’école de rugby Scuf. et qui tous allaient devenir équipiers premiers seniors.Ils étaient parfaitement encadrés par C Benhaîmi et Guy Massé, dirigeants exemplaires couvés et surveillés par les parents Roques, René et Jacqueline.
André Theodor jouait à la mêlée et expert en la passe vissée, équipier parfait, bien éduqué il faisait honneur au maillot Noir et Blanc. Puis travaillant à l’EdF il émigra vers Castelsarrasin. Ses yeux pétillaient  au nom Scuf, ce fut pour beaucoup et pour moi un bonheur de les rencontrer et mon chagrin est à l’égal. A sa femme Odile  et à ses trois enfants , Betty, Candie Shirley, le Scuf présente ses sentiments les plus attristés et partage votre peine.
Au revoir Théo, une dernière passe à ton ouvreur Roland Roques, le Scuf reconnaissant……..
Scufistement.
NB – Pour l’histoire le Scuf, le Puc le Rcf  étaient les trois meilleures équipes parisiennes.Cette équipe juniors remporta Le Challenge Majour , avec C Pouliquen , capitaine.

La chronique de Jean Hospital : Dans l’attente du Club-House.

« CORYDON, marche devant, SACHE où le bon vin se vend.. ( Ronsard à son valet …)

Rarement une attente ne fut aussi longue , le temps de la méditation permet d’envisager toutes les solutions, les surprises de dernière heure et là, la Ville est étonnante tant dans la conception que dans la destination. Reprenons un peu le cours de l’histoire et des souvenirs Un club-house attenant au stade, rêve ou réalité ….! Le club-house n’est pas dans la conception française à quelques exceptions près, si nous faisons le tour des stades parisiens, notre étonnement est vif. A Pershing, pas de tribune, pas de Club-house- , à Carpentier une tribune, un local partagé par deux clubs, à Paris 15 -des gradins, pas de Club -House, à Rousié une tribune, un algéco, et à Charléty des tribunes et un restaurant tourné vers le périphérique, le PUC a émigré à la Cipale où il maintient un lieu de vie ; nous sommes loin du Club-house du vieux Charléty tenu par la famille Santiago et là c’était la vie, le poumon des pucistes………..O Mores , ôTempora…….. Il semble que l’esprit du rugby ne souffle pas chez les architectes de la Ville, le sport n’a jamais été une ardente obligation et sa compréhension très incertaine, aussi revenons aux sources. Deux sports ont légitimé la présence de tous, vainqueurs et vaincus, à l’abreuvoir du CLUB-HOUSE, pour s’y retrouver et non pour s’y perdre ; Ce qu’on appelle en rugby « la troisième-temps » n’était qu’une imitation du  » dix-neuvième trou » des golfeurs ancestraux, sportsmen accoutumés à jouer au dessus du par et à finir en dessous du bar.
Le CLUB-HOUSE est une institution voulue par la femme anglaise du début du XIXième siècle à dessein d’arracher les petits maris au mauvais genre des tavernes, et de même le fameux éducateur Thomas Arnold misa-t-il sur le rugby pour délivrer la jeunesse de l’attraction des tripots. Mais il n’y a vraiment pas de justice, notre chère lady n’a pas été payée de retour, quand on songe au nombre de veuves-golfwidows, rugby widows- que la tradition du club-house a pu faire dans la meilleure société ! Du temps que le rugby n’était pas un travail, beaucoup de princes sont revenus la nuit au bercail, chaloupant et les chaussures à la main, mais princes tout autant qu’ils pouvaient être arsouilles quand ils éclusaient de même dans un mauvais lieu. La nuit devient fraternelle, dans les autres jeux , les gens se croisent, au rugby , ils se rencontrent, et braconnent au clair de lune, en formation d’espadrilles certaines fois vers d’autres lieux……Et là , l’amitié se transmet à chacun comme une passe de l’ovale à la recherche de routes conduisant quelque part et partout, la terre promise s’éloigne avec la nuit………Cependant de magnifiques installations existent en terre francilienne avec une vie de club assez active, cela dépend souvent de la personnalité du Président.
Un Club-House doit traduire l’histoire du club, être le reflet d’un esprit et un lieu où les générations se rencontrent, les uns égrenant leurs souvenirs, les autres les projets d’avenir tout en maintenant de bonnes cadences de houblon. Mais aujourd’hui un énorme changement en rugby fut la bière considérée comme une faute professionnelle.Fini le temps évoqué par Andrew Mulligan où son capitaine poussait la rigueur jusqu’à exiger que tout le monde fut au lit avant l’heure du breakfast……..!!! et le jeu tomba dans le mercato, rien n’est plus triste que le stade Jean-Bouin en dépit de l’industrialisation de la fête, déficitaire en plus……!
Heureusement les clubs outre- Manche ont gardé la tradition tout en acceptant une certaine modernité, et le plus bel exemple est Stratford R.F. C. avec son Club-House à Pearcecroft, une belle leçon pour tous. C’est en 1948 que le projet de transformer the Old Des’ ,vestiaire pour visiteurs de le changer en Club-room. Le Club a toujours eu pour principe « Do it yourselves « n’ayant pas les finances pour le faire. Chacun s’attela à la tâche, passant de nombreux week-end à avec la pelle, la truelle, la pioche les pinceaux et des collectes, des jeux pour financer. 150 tonnes de ciment furent utilisées et c’est en 1958 que le bâtiment fut achevé. Puis ensuite agrandissement d’une autre salle jusqu’à aujourd’hui avec l’installation d’un ascenseur permettant à Gareth et les vieux guerriers d’atteindre le bar , le tout toujours financé par les membres de SFRC. Il faut dire que le club-house est devenu un beau commerce au profit du rugby, le responsable du club-house est sévèrement choisi, il représente 35% du budget du club, les pompes à bières fonctionnent pour le Club. Diverses festivités, bals, diners , Tv ont lieu selon un programme bien établi et chacun se fait un plaisir d’être présent. De belles recettes ………. pour le CLUB .
Voici ce que le Président the Warwicshire Rugby Union écrivit à occasion de l’ouverture et de la venue du Scuf en 1958 : « What a wonderful job you have all done in building your new club-house.I don’t know any club in the county with such excellent facilities. The game played by your team on Sunday( against the Sporting Club Universitaire de France) was most entertaining. Skill and vigour were combined most effectively to give a clean exhibition of our game at its best. Well done ! Congratulations to a virile club. You seem to have a host of enthusiastic workers and players. With such a membership your future looks very rosy . »
Heureux seront ceux qui feront le déplacement en Mai pour la Rose Cup et prendre la mesure d’un club britannique, amateur, vivant, enthousiaste et ses membres dégustant les pintes en regardant le jeu de la terrasse car là, la salle donne sur la pelouse, élémentaire mon cher Watson….!! Oui un beau sujet de réflexion pour tous d’autant plus que nous sommes proches d’obtenir un Club-House à Rousié.

Nous nous rassemblerons tous derrière ce Scuf supérieurement présidé par Lionel Busson, président constructeur et visionnaire, épaulé par des scufistes qui forcent l’admiration et bousculent l’avenir. De haute lutte ils ont imposé le SCUF comme club de la rive droite en dépit des contingences et des aléas de la Ville, la dernière Assemblée Générale du Club omnisports fut révélatrice : une société en bonne santé, des jeunes investissant le conseil d’administration et un bureau solide imprégné de scufisme c’est à dire d’humanisme, d’amitié, de fraternité et au service des autres en conservant son indépendance financière . On continuera à boire de bons coups, raconté des histoires de brigands, resté de vieux gamins et rêvé à ce dernier voyage à Stratford . Non en dépit des épreuves on va me croire perdu de nostalgie quand il ne s’agit que de gratitude envers ceux qui enchantent encore mon voyage quelque fois chaotique sous l’effet de l’eau d’écosse et d’amitié sportive et…. plus. Pour ces grands moments attendus de la livraison du Club-House, rassemblons nous et soyons présents ce jour par assurer notre appui à cette jeune génération et montrer que ce n’est pas seulement un club mais un évènement qui nous berce depuis un demi-siècle, alors à bientôt et salut la compagnie « une petite dernière pour la route « Tout le reste » n’est que litres et ratures ».

Scufistement.

Jean.Hospital



Partenariat CER Bobillot et S.C.U.F

Bonjour à toutes et à tous,

Le SCUF lance pour la première fois un projet de partenariat entre ses sections sportives et l’auto-école CER Bobillot.
L’idée est de proposer des tarifs avantageux à nos joueurs pour leur préparation de leurs code de la route. En échange, un pourcentage des frais ira directement au SCUF.
Le détail du projet vous est présenté dans un flyer en pièce jointe, ainsi que dans une lettre rédigée par le Président du SCUF Omnisport (Lionel Busson) et par la Président du SCUF Rugby (Anne Sampermans) ci-dessous.
Nous aurions donc besoin de savoir si vous êtes intéressés.
Pour cela, nous vous demandons de remplir un doodle, dont le lien se trouve ci-dessous.
 Deux sessions accélérées sur trois jours vous sont proposées, une à la fin des vacances d’avril (25-26-27 avril), et une en juillet (3-4-5 juillet).
Si vous êtes intéressés, indiquez le nom du participant et cochez le groupe de trois dates qui a votre préférence.
Scufistement,
FG Giroux
Responsable SCUF M16
– * – * – * – * – * –  * – * – * – * – * – * – * – * – * – * – * – * – * –
Cher adhérent,
Au-delà de la simple pratique sportive, le Club cherche à étoffer la gamme de services qu’il entend proposer à ses adhérents. Sous l’égide de l’Omnisports, la section Rugby a été retenue comme section pilote pour faire bénéficier à ses jeunes joueurs Cadets (2003 et 2004) et Juniors (2001 et 2002) un stage de code intensif à des conditions préférentielles auprès de l’un de nos partenaires, le CER BOBILLOT.
Le choix n’est pas innocent, puisque cette auto-école est dirigée par un scufiste toujours en activité, qui a joué au Club depuis l’Ecole de rugby jusqu’à l’équipe des Vieux Cochons (l’équipe 3 des Seniors masculins). Les cours seront dispensés directement au stade, sous réserve d’un nombre suffisant de participants, dans le futur club-house ou, avant son ouverture, dans l’actuel local qui sert aux réceptions d’après-match. En cas de succès de cette formation, celle-ci serait ouverte aux autres sections de l’Omnisports (natation, escrime, tennis, volley, golf, basket et judo), et pourrait être étendue à des cours de conduite. Nous vous laissons le soin de prendre connaissance de cette offre. Si elle vous intéresse, nous vous remercions de remplir le doodle dédié dont l’adresse apparaitra dans le message qui vous sera envoyé par les responsables des catégories Juniors et Cadets. Ce projet innovant constitue une marque de notre attachement à nos jeunes joueurs, en même temps qu’elle offre une source de financement diversifiée à la section rugby.
Qui sommes-nous ? Le CER Bobillot est un centre de formation à la conduite depuis 1971 à Paris 13 ; une entreprise familiale de troisième génération alliant tradition, convivialité, professionnalisme et outils innovants.
Que vous propose-t-on ? Démarquer votre Club Omnisports par une offre unique « SCUF Drive » réservée à vos licencié(e)s et apporter une formation supplémentaire aux jeunes de vos 7 disciplines.
Quoi ? Un stage code intensif de 3 jours à tarif préférentiel : 165€ au lieu de 415 TTC + 30€ frais examen
?A domicile (31 rue Gauthey 75017 Paris) sous réserve de 15 participant(e)s minimum – A Paris 13 (41 rue Bobillot) si moins de 15 participant(e)s
Et encore ? Nous vous proposons un mécénat annuel par la rétrocession de 15€ TTC par inscription pour  votre Club Omnisports.
Pourquoi ? Mutualiser les compétences et savoir-faire par le biais de valeurs partagées et de notre  engagement dans la formation. Offrir des possibilités au-delà du sport dans la continuité de l’esprit de votre Club

Boutique S.C.U.F


Calendrier

Vous pouvez aussi l’intégrer à un outil de calendrier en utilisant l’URL suivante (format ical) : https://calendar.google.com/calendar/ical/pc5vbckvrmqgkj6rtbtlh8i5og%40group.calendar.google.com/public/basic.ics


Article du Rugbymag de février 2019 de la FFR :

Vous trouverez-ci-joint l’article numérisé sur le SCUF paru dans le N°1180 de février 2019 de Rugby mag, le magazine de la FFR de février. Certains d’entre vous l’ont sûrment reçu , lu (et relu !). Si vous avez un moment, faites le circuler auprès de toute la galaxie SCUF.

Télécharger doc ici