SCUFmag n°265


Equipe Scufiste

Ca va commencer…


L’édito du Vice-Président…

Déjà le 15 septembre et le SCUF vrombit à tous les étages, déjà engagé dans les matches de qualifications et de préparation.
Notre Ecole De Rugby a retrouvé son effervescence les samedi et dimanche matin, préparant le tournoi des petits Brennus le 13 octobre prochain.
Les Juniors n’ont pas démérité contre Suresnes, succombant face au réalisme d’une équipe de référence.
Quant aux séniors ils n’ont pas raté leurs matches de préparation en première et en réserve contre nos voisins du Red Star, accumulant du « capital confiance » avant le premier RDV du championnat contre Soisy s/Montmorency.
Il est trop tôt pour avoir des certitudes mais tous les joueurs souscrivent au projet de jeu avec enthousiasme.
Il ne reste plus qu’à être contaminé par la haine de la défaite et de voir émerger de nouveaux leaders pour que ce nouveau départ nous emmène en haut du classement dès que possible et que la Fédérale 3 ne soit pas qu’un rêve dans les saisons à venir.
Beaucoup de promesses, donc. Et pour faire en sorte qu’elles aboutissent, la section Rugby débute la saison pour la première fois avec des éducateurs diplômés dans toutes les catégories pour accompagner de manière optimale toutes cette jeunesse et l’emmener le plus possible vers l’équipe première.
L’effort consenti nous permet de traduire la volonté du SCUF de demeurer avant tout un club formateur de qualité pour tous et d’être une référence en IDF et même au delà  notamment à travers les tournois disputés par notre école de rugby en fin de saison à travers toute la France.
Pour le plus grand plaisir des parents, des éducateurs et le bonheur des anciens.
Des anciens, dont certains nous ont encore fait la mauvaise surprise de ne pas refaire une nouvelle saison. Il sont partis rejoindre le valahalla noir et blancs. Que l’ont doit être serré dans le vestiaire du paradis Scufiste avec toutes cette génération nées dans les années 40 qui fout le camp… Leur humour acide et leur sagesse teintée d’angoisse nous manque beaucoup
Wladimir Hagondokoff nous rappelle l’ambiance unique que générait cette génération épicurienne dont Michel Hospital était un des plus grands représentant. Jean rend un dernier hommage à son frère dans sa chronique des VIS…
Bonne lecture !

Juniors U18 : 3ème journée – Match de brassage Suresnes 40 –  19 S.C.U.F.

Le résumé du match et les commentaires de l’entraîneur Arnaud Martin : Nos U18 ont affronté le RC Suresnes dans cette 2nde journée de la Phase de Brassage pour le Championnat Nationale 2 (ex Balandrades). Au delà du RC Suresnes, c’est à l’exigence du haut niveau que nos Juniors ont fait face… Après une victoire bonifiée 50 à 05 face à Clamart dimanche dernier, nos Scufistes affrontaient des historiques du haut niveau jeunes en Ile de France, le RC Suresnes sur leur tout nouveau synthétique du Mont Valérien. Le film du match…

3ème minute: Les Scufistes se mettent à la faute dans leur 40m. Le 10 de Suresnes ajuste le pied et obtient une pénal’touche. Prise de balle parfaite, maul solide, un Scufiste l’écroule alors que la cocotte filait dans l’en-but, Essai de pénalité accordé par Monsieur l’arbitre, 07-00.

7ème minute: Suresnes echainent les séquences offensives depuis ses 22m. Le SCUF traine à fournir les efforts nécessaires pour reconstruire sa ligne défensive. Ca va trop vite, trop fort, Essai pour Suresnes entre les perches, 14-00.

12ème minute: Suresnes repart de plus belle depuis ses 40m. Le 10 envoie plein gaz son n°8 au centre du terrain, plaquage manqué, l’échappée est belle, nouvelle Essai pour Suresnes, 21 -00.

Le mot du Coach: Quand tu prends 21-00 en moins d’un quart d’heure, ça pique fort… Il ne suffit pas de dire qu’on va se mettre au niveau pour l’être. Nos joueurs ne manquaient pas de motivation, il manquait d’expérience et de confrontations à une telle opposition. Les erreurs et les approximations se paient cash ! Bienvenue en Nationale 2 !

23ème minute: Petit à petit les idées Scufistes se remettent en place et nos joueurs reviennent véritablement dans la partie. Relance depuis nos 22m, enchainement des temps de jeu jusque dans les 22m adverse. Ca joue vite et fort ! Suresnes se met à la faute, les noirs choisissent la mêlée et conscèdent une nouvelle faute qui est cette fois ci rapidement jouée à la main, le ballon file à l’aile et Elliott W. à l’Essai, 21-07.

26ème minute: Ca y’est nous sommes revenus dans la partie ! Les temps de jeu s’enchainent pour nos Scufistes qui franchissent une nouvelle fois la ligne défensive de Suresnes dans leur 40m. Mais la passe après contact est mal négociée, le ballon tombe au sol, un joueur de Suresnes pousse au pied, prolonge habilement et file à l’essai, 28-07.

35ème minute: Mi-temps sur le score de 28 à 07.

Le mot du Coach: Nous avons donné trois consignes à la mi-temps. Il fallait que nos joueurs redoublent d’efforts pour reconstituer notre ligne défensive, qu’ils ne pouvaient plus se permettre d’avoir autant de déchet technique (touche non trouvée au pied, mauvaises transmissions de balles…) et qu’ils soient encore plus rapidement au soutien dans les rucks pour optimiser la libération du ballon et donc notre vitesse de jeu.

40ème minute: Les Scufistes ont démarré la 2nde période à tambours battants ! Les enchainements des temps de jeu et l’alternance proposée amène un essai d’Amaury J. après cinq minutes de jeu, 28-14.

58ème minute: Nous assistons véritablement à un match de très bon niveau où les équipes se rendent les coups sans jamais rompre. Suresnes a la balle dans les 22m Scufiste. Petit coup de pied à suivre, mésentente entre notre ailier et notre arrière pour la récupération du ballon qui était pourtant facile, un joueur de Suresnes n’a quant à lui pas hésité une seule seconde et va entre les perches avec le ballon subtilisé dans les pieds de nos joueurs, 35-14.

60ème minute: L’essai casquette deux minutes plus tôt assome nos Scufistes qui se font transpercer plein centre du terrain par une passe retour intérieur, le réalisme suresnois dans la continuité du jeu après franchissement fait le reste, 40-14.

70ème minute: Nos jeunes noirs et blanc n’abandonnent pas et se ressaisissent dans cette rencontre très engagée, en témoigne la sévère blessure à l’épaule de notre n°8 Emile L.G. Un nouveau bel enchainement Scufistes verra Tristan D.L. se faufiler dans l’en-but et clore définitivement le score à 40-19.

Le mot du Coach: Le score est juste, la victoire de Surenses évidemment méritée, mais ne reflète pas l’engagement de nos joueurs qui ont fait jeu égal avec Suresnes dans cette 2nde période au score de 12-12 et où la possession de balle était à l’avantage de nos Juniors. Mais le haut niveau jeune ne pardonne rien et oblige à un engagement sans faille dès les premières secondes. Notre plan de jeu est le bon, nos choix sont bons, notre niveau est bon, nous sommes dans le vrai. Joueurs et entraineurs tirent les leçons de cette rencontre, soyons à la hauteur des exigences de nos ambitions. Dimanche 23 Septembre, nos Scufistes se rendront à Dourdan pour arracher leur droit de définitivement participer aux qualifications pour le Championnat de France U18 Nationale 2 !

 


Seniors 1 : amical Red Star 17 – 31 S.C.U.F.

Le commentaire du match :

Laurent Chabé (trésorier) : On commence la saison par une victoire ce qui est toujours bon à prendre pour démarrer. La rencontre a été positive avec des individualités qui ressortent et amènent le groupe vers de bonnes séances. En revanche on a été faible en conquête sur touche , faudra qu’on améliore cette phase de lancement. L’intégration des nouveaux et des juniors a bien fonctionné et donne de l’espoir pour la suite. Sur le terrain on peut souligner la prestation de FG Giroux qui accumule 21points à lui tout seul, et le super essai de Mathieu Ruiz qui récupère le ballon dans nos 22, tape à suivre, récupère à la course le ballon et joue de sa vitesse pour aller aplatir entre les poteaux.

La stat de Gérard : 8 jeunes formés au SCUF sur 22 joueurs

 

 


Seniors 2 : amical Red Star 10 – 36 S.C.U.F.

Le commentaires du match :
Cédric Siourakan n°7 : C’était un match d’essai, on gagne 36 à 10. C’était une rencontre serrée au début. On joue dans nos 22 pendant bien 20 minutes mais ils n’arrivent pas à marquer. On parvient à récupérer le ballon et sur le contre nous on marque. En revanche sur le coup d’envoi suivant, ils récupèrent le ballon et marquent dans la foulée. On subit, on ne fait que défendre jusqu’à la mi-temps. En revanche en seconde période ils ont un gros coup de fatigue chez eux et pas mal de blessés, ce qui nous a permit de prendre le jeu à notre compte. Toute la 2nd mi-temps on a scoré et on est resté devant au score. Une 2ème mi-temps plus facile, moins accrochée que la 1ère.
Ce qui ressort c’est notre gros travail défensif en 1ère période. Au final ca a été un beau match.
On a Eloi qui est sorti sur blessure au molet, et on peut souligner la rentrée des nouveaux qui n’avaient quasi jamais joué au rugby et qui ont tenu leurs rangs. Je pense notamment à Florian Muguet en pilier et Morgan Legrand en 2ème ligne.
La stat de Gérard : 6 jeunes formés au SCUF sur 22 joueurs

Seniors 1 : le dernier Soisy/Montmorency Vs S.C.U.F. en 2010

Quelle coincidence ! La dernière fois que le S.C.U.F. s’est déplacé à Soisy s/Montmorency c’était il y a 8ans, le 3 octobre 2010 dans le cadre de la 1ère journée Honneur. Les noir&blanc s’y était imposé 31 à 03. Le seul rescapé de ce match se nomme Jérésime Cottrez qui jouait ailier et avait réussi deux transformations. Retour en arrière avec le compte-rendu réalisé par Julien Schwartz à l’époque :
.

17 Minutes. On a su en 17 minutes qui allait gagner le match.
Pendant 17 Minutes Soisy est partout et surtout dans notre camp, maintenant une pression sur les noirs par un jeu au pied haut et long et par des enchaînements rapides. Le jeu de passe est plutôt fluide mais les décalages pas complètement faits. Donc il n’y a pas de danger réel. Comme seule récompense, les bleus obtiennent une pénalité excentrée qui est tentée et ratée par le 9 local.
Le SCUF, de son côté, pour ses 20 premières minutes de la saison, fait le dos rond, défend et se dégage aussi loin que possible avec l’appui du vent grâce à T. Schwartz, 39 ans, de retour à son poste de prédilection en raison de l’absence de JB Gélis. On ne sent pas l’équipe inquiète, ni confiante. Car même si les belles charges de Motta, Martin et un Mladénovic nettement plus en « cannes » qu’au mois de septembre permettent d’avancer, les sorties de ballons sont plutôt laborieuses, les séquences au ras ont du mal à être transformées, Buzon n’a pas trop la main sur ses avants et Lignon joue comme un 9 …à l’ouverture
Pour seule occasion, Cottrez rate une pénalité à 45 mètres face aux poteaux. Mais SOISY est en fait en sur régime. Et va exploser physiquement face à un adversaire qui sur ce point monte en
puissance au fil des minutes. Et au bout de 17 minutes sur la 1ère incursion du SCUF dans le camp adverse, celui-ci obtient une pénalité à 45 mètres face aux poteaux, la « mobylette » Buzon joue vite, prend l’intervalle et sert Lignon qui déborde et va marquer sous les poteaux (0- 7); Les locaux sont sonnés : sur le renvoi la balle ne fait pas 10 mètres. Sur un coup de pied adverse, PLG récupère la balle dans les 22 sur son côté, déborde son vis à vis, puis joue en relais avec son collègue Martin qui lui rend la balle, il déborde à nouveau repique au centre, attend son soutien qui tarde et tombe la balle en arrière sur un placage. Buzon arrive, ramasse la balle et va marquer avec plein d’opportunisme en traversant une défense qui croyait à l’en-avant (0-14).
Deuxième coup de pelle derrière la nuque pour les bleus. Du coup les noirs prennent confiance. Après une pénalité de 45 mètre ratée par T. Schwartz, sur une touche bien combinée, Mota se décale et envoie Lignon lancé comme un projectile dans l’intervalle; s’en suit un ruck et l’arbitre nous accorde une pénalité sous les poteaux que Cottrez transforme (0-17). Le renvoi bleu est direct. Moralement, les bleus sont à terre.

Leur jeu s’est complètement délité. Ils obtiennent néammoins juste avant la pause une pénalité à 30m en face des poteaux qu’ils transforment (3-17). Le SCUF avec une poignée d’occasions vient de donner une leçon de réalisme aux locaux. La seconde mi-temps commence par une superbe touche indirecte de 50m trouvée par le demi de mêlée de Soisy. on se dit que le réveil a sonné pour le promu, mais on ne le reverra quasiment pas dans le camp du SCUF.  Ces derniers vont tranquillement s’installer chez les bleus. Lignon a retrouvé son poste de n°9 où il est nettement plus à l’aise et Tisné, entré à la mi-temps à l’ouverture, qui était junior l’an passé, démontre à 20ans qu’il peut être l’avenir à ce poste. Le banc de Soisy est faible et le pack du SCUF, lorsqu’il structure bien ses départs, fait du dégât. Cependant il y a toujours peu d’enchaînements avant-3/4, et quand les arrières noirs ont la balle ils ne se prêtent pas trop le ballon alors qu’on sent que ça peut passer. Le SCUF marque quand même deux essais supplémentaires, l’un sur une pénaltouche parfaitement négociée par le pack (essai de Mota 03-24) et l’autre sur un enchaînement au ras qui envoie B. Birade sous les poteaux bleus (03-31). En fin de partie, le match étant plié, Soisy ne tente plus que des attaques désespérées dans ses 30m qui n’aboutissent à rien en raison de pases imprécises et d’une bonne présence défensive. Contenus dans leur camp, les bleus s’engluent dans la défense noire et la fin du match est sifflée.

Bell entrée en matière du SCUF avec une grosse présence défensive collective. En attaque, la différence s’est faite sur un bel opportunisme et du jeu en force. ON s’en contentera avec plaisir d’autant plus qu’il y aura le temps de travailler tout ce qui n’a pas encore marché aux entraînements. 31-3 chez l’adversaire, qui est certes un promu, mais qui n’a jamais démérité. C’est surtout un signal fort envoyé aux autres équipes de la poule. On attend la suite avec impatience…

SCUF
· 1 pénalité (28è, 2 transformations de Cottrez et deux transformations de Tisne (62è & 72è)
· 4 Essais Lignon (17è), Buzon (24è), Mota (62è) et Birade (72è)

Composition de l’équipe 2010 :
1 RIBOULET – 2 MOTA 3- LAMY – 4 –BARBE (Cap.) 5 MARTIN 6– PRETESEILLE 7 –BIRADE O. 8 – MLADENOVIC 9 – BUZON 10– LIGNON 11 – COTTREZ 12 – POTIER 13 LACAZE – 14 P. LE GARNEC – 15 T. SCHWARTZ
16–ROUEFF 17 CHOQUET – 18-GALLET 19–BIRADE B 20 TISNE – 21 –HEQUET 22- BRENOT

– * – * – * – * – * – * – * – * – * – * –

1 BOUTALBI – 2 CHABE 3- DECAMP – 4 -FRESQUET 5 DEULIO 8– POMIE 9 –LE GARNEC C. 10– FOURNIALS 11 DIRAT 12 – RIVIERE 13 MILLAT – 14 MAURANGE 16–FAKATIKA 17 ZAUG – 18-VALENZUELA 19–LE PAPE 20 POLETTI  – 21 –PALOMARES 22- FOURNIER
– * – * – * – * – * – * – * – * – * – * –
Retour sur les précédents… A noter que jusqu’en 2014, il y avait deux clubs distincts Soisy s/Montmorency et Montmorency distants de 2km. Depuis 4 ans, ces deux formations ont fusionné pour aboutir au club de la Vallée de Montmorency
03.10.2010 : 1ère journée Honneur : Soisy s/Montmorency vs S.C.U.F.           (03 – 31)
16.11.2008 : 6ème journée Honneur : Montmorency vs S.C.U.F.                      (19 – 10)
13.01.2008 : 11ème journée Honneur : Montmorency vs S.C.U.F.                    (15 – 00)
08.10.2006 : 3ème journée Honneur : Montmorency vs S.C.U.F.                      (11 – 19)
05.12.2004 : 9ème journée Honneur : Montmorency vs S.C.U.F.                      (28 – 06)
14.01.2001 : 9ème journée Honneur : Montmorency vs S.C.U.F.                      (07 – 14)
03.10.1999 : 3ème journée Honneur : Montmorency vs S.C.U.F.                      (14 – 13)

Les Féminines du S.C.U.F. / PORC

Le calendrier des Féminines a enfin été édité. Elles évolueront en Fédérale 2, un niveau où elles avaient atteint les 1/4 de finale la saison passée.
Elles bénéficient d’un calendrier aux accents parisiens pour cette première phase qui les conduira jusqu’en janvier 2019.

Prochains matchs

  • Seniors 1 : 1ère journée championnat Honneur – 23 septembre 2018 – 15h – Montmorency Vs S.C.U.F.
  • Seniors 2 : 1ère journée championnat Réserve Honneur – 23 septembre 2018 – 13h30 – Montmorency Vs S.C.U.F.
  • Juniors U18 : Match de brassage 3ème journée – 23 septembre 2018 – 10h – Dourdan Vs S.C.U.F
  • Cadets U16 : Match de brassage 2ème journée – 23 septembre 2018 – 11h – S.C.U.F Vs Rueil AC

De Jean Hospital à Michel : Adios…

Rien n’est plus terrible de revenir du pluriel au présent, nous étions deux, je suis tout seul. Quels cris joyeux quand les scufistes s’exclamaient:
« Tiens, voilà les Hospitaux ….. » Aujourd’hui plus de cris , le silence , la marche solitaire où on a perdu son équilibre , pour où, pourquoi……?

En cette côte normande, habitée par les marées, hautes et basses, alors que je pataugeais dans mes larmes, la rencontre en ce samedi matin du 8 septembre de visages, si nombreux, mais qui chacun marquait une peine et une affection à Michel et à sa famille asséchait mes yeux et réchauffait mon coeur. Michel était un être qui marquait irrésistiblement ceux qui l’approchait et justifiait cette affirmation de Montesqieu qu’on peut être amoureux de l’Amitié. Michel possédait la mémoire du coeur et il faisait bon habiter, être enfoui dans cette mémoire-là… (Lire la suite…)

 


L’interview de Lazz : Wladimir Hagondokoff

A 18 ans, je jouais au volley-ball avec les juniors du PUC, à un bon niveau, ce qui m’a permis par la suite d’avoir une technique du saut, bien utile à une époque où les soutiens étaient interdits, et j’étais par ailleurs un judoka prometteur.
Au lycée Janson de Sailly, j’ai eu l’occasion de jouer un match de rugby. Un régal, terminé avec une fracture de la clavicule. J’arrête aussitôt le volley et le judo et m’engage dans le rugby… (Lire la suite ici…)

 


L‘édito de Jean Hospital: 50 ans déjà, pour Toujours…

« Oui, un demi siècle a passé, et le bon temps passe plus vite que l’autre, celui des tourments » ,ainsi parlait Walter Spanghero en ce 14 Juillet 2018. Il avait réuni 160 convives pour célébrer la victoire du Grand Chelem, ce grand capitaine Christian CARRERE et la tournée en Nouvelle -Zélande en 1968. Tous les grands noms de l’ovale étaient rassemblés , le SCUF était invité et c’est Wladimir Hagondokoff qui le représenta et partagea une amitié jamais démentie depuis 1968. Quelle belle leçon, d’amitié, de fraternité, de solidarité, tous les grands noms étaient là : B Dauga, J Gachassin, J-P Lux, J Trillo, Jo Maso……..etc titulaires , remplaçants. C’était un autre monde, d’autres gens, de redoutables personnalités qui imprimaient et imprégnaient l’Ovale et le jeu d’une passion jamais altérée au fil des ans. Ils étaient et sont restés » frères de la Côte « de vieux gamins prêts à se serrer les uns aux autres. (Lire la suite ici…)


La chronique de Pero…

Le soleil entamait son déclin, le barbecue s’éteignait doucement, les digeos remplissaient leurs tâches et nos gosiers, tandis que les enfants chahutaient gentiment avec un ballon de rugby dans le jardin. On était heureux, tous ensemble, une fois de plus réunis à se remémorer nos années de joueurs, à se filer comme des coqs de combat sur un pré trop grand pour nos surpoids exhibés.

Cependant, le petit Kevin, lui, ne jouait pas. Etait-il malade ? Avait-il mal digéré la côte de bœuf ?

Non, son père dut nous l’avouer, au milieu d’une suspension du temps qui nous rappelait les courses de Jean-Baptiste Lafond : Kevin n’aimait pas le rugby ! « devenu trop dangereux… » La douche froide ! (Lire la suite ici…)

 


L’école de rugby : « Tournoi des P’tits Brennus » le 13 octobre

Le SCUF et son école de rugby organise cette année le « Tournoi des P’tits Brennus » réservé à la catégorie U10 qui se déroulera le samedi 13 octobre 2018 à 10h.
Nous comptons sur votre présence pour encourager les jeunes pousses. Vous trouverez du reconfort autour de la buvette et de la plancha !
Pour toute infos : Karol Menneteau
06 63 74 02 72 – [email protected]

 


Disparitions… J.C Giriat et D. Hannezo

Jean-Charles GIRIAT (1939-2018 ) Décédé en juin 2018 , frère de notre Alain GIRIAT, famille dont générosité de coeur, fidélité en amitié sont  les vertus premières. Il ne jouait pas au SCUF, mais il était des nôtres.

Dominique HANNEZO (1946-2018) Décédé le 27 juin 2018, il avait 72 ans. Venant de Sciences-Po, il a joué au SCUF dans les années 1967-1968. Trois-quart aile il participa notamment à Stratford-Scuf en septembre1968, match de la nouvelle génération.

(lire le message de J. Hospital ici…)


Le S.C.U.F. remonte le passé… 1991

Il y a 27 ans, les Juniors du Sporting Club Universitaire de France posent sur le stade de la Halle Carpentier. Le coach Christian Pouliquen veille sur la génération des Lionel Busson, Jean-Marc Hanna, Olivier Vernier, Stéphane Roques (fils de Roland Roques)…


Boutique


Don au S.C.U.F : http://rugby.scuf.org/dons


Calendrier

Vous pouvez trouver les prochains événements de l’ensemble des catégories du SCUF en bas de page

Vous pouvez aussi l’intégrer à un outil de calendrier en utilisant l’URL suivante (format ical) : https://calendar.google.com/calendar/ical/pc5vbckvrmqgkj6rtbtlh8i5og%40group.calendar.google.com/public/basic.ics