Ilan TOMASSO


Ilan Tomasso arrive au SCUF en Cadets, en 2011. Il monte les catégories, remet le bouclier de Brennus, participe à deux finales… Un destin en noir&blanc…

  • Né le 07 avril 1995 à Enghein les Bains
  • 1m74 – 83Kg
  • poste joué : pilier

Comment es tu tombé dans le rugby ?

Étant petit, je regardais souvent le rugby à la télé avec mon père. En arrivant au lycée je souhaitais faire un sport et j’ai décidé de choisir le rugby ! Mon arrivée au SCUF est un pur hasard, un ami du lycée (Dylan Figuerido) jouait au SCUF depuis déjà un certain temps, j’ai donc décidé d’aller le voir et j’ai effectué un premier entraînement. J’ai tout de suite apprécié le groupe, la mentalité de ce club et donc me voilà encore présent 6 ans après !

De 2012 à 2014 tu joues en Juniors, une aventure qui se conclue par une demi-finale perdue en championnat Nord-Est Balandrade contre Lons (21-09). J’ai l’impression que tu es le seul rescapé de ce groupe ?

Ces 2 années Juniors ont été formatrices pour moi, le groupe était soudé pendant ces années, on a pratiqué du beau rugby on s’est amusé sur le terrain et des rires en dehors qui ne trompent pas. En effet, cette aventure s’est terminée par une défaite en demi-finale contre Lons mais le plus beau souvenir selon moi fut la victoire en quart de finale contre Strasbourg, sur le fil, avec un essai en toute fin de match. Nous avons perdu cette demi-finale contre une équipe tout simplement plus forte que nous, mais nous nous sommes battus jusqu’à la dernière minute.

En effet, je suis le seul rescapé à l’heure actuelle mais la saison passée lorsque j’étais à l’étranger il y avait des anciens coéquipiers Juniors notamment Gauthier Lazare et Bastien Chanut. Malheureusement ils n’ont pas continué cette année.

31 mai 2014, tu remets le bouclier de Brennus au Stade de France, déjà une consécration ?

Quelle souvenir magnifique !!! J’ai été choisi cette année là avec mon ami Gauthier Lazare pour remettre ce bouclier de Brennus en récompense de la saison effectuée. Je m’en souviendrai toute ma vie, c’était une journée superbe. On a parcouru les coulisses du Stade de France jusqu’à rentrer sur le terrain pour remettre ce bouclier. On s’est ensuite installé dans les tribunes où les places étaient superbes. Notre cher Laurent Laguerre nous avait accompagné, ce qui avait pimenté cette finale ( haha ). Voilà un souvenir magnifique que je n’oublierai pas et je tiens à remercier le SCUF de m’avoir permis de vivre ça !

Le 26 juin 2014 tu découvres le groupe Senior avec le Trophée des 30, ou l’art des jeunes de perdre un match imperdable… Victoire de la troupe à Chabé 16-14. Pas mal comme intégration ?

AH AH ce fameux Trophée des 30 ou les égos des joueurs sont remis en jeux ! En effet , une intégration qui s’est faite en douceur ( haha ) avec ce match des 30 où nous les « jeunes » avions perdu contre la troupe du saigneur de nez. J’ai tout de suite vu l’état d’esprit en Senior, cette joie de vivre, cette envie de prendre du plaisir sur le terrain me correspondait parfaitement. Je savais déjà que j’allais continuer à jouer avec ce groupe.

Tu joues ton premier match avec la Réserve lors de la 10ème journée. Tu es remplaçant lors du derby parisien contre les Finances (victoire 15-10). Souvenir ? Pourquoi tu n’apparais qu’en janvier 2015 au sein de l’effectif ?

Oui forcément un très bon souvenir où mon premier match en Senior se termine par une victoire et surtout contre les Finances. J’apparais qu’en Janvier 2015 car il y a eu lors de la saison 2014/15 la création d’une Belascain avec l’entente SCUF – ACBB dont j’étais le capitaine ! Je pouvais donc jouer avec les Seniors que lorsque je n’avais pas match avec les Belascain.

Première apparition en Équipe 1, en nocturne, comme remplaçant contre Viry le 31 janvier 2015 (défaite 14-25). Au final tu joues 2 matchs avec la Réserve et 2 fois sur le banc en Une, et pourtant tu intègres le groupe de la B comme remplaçant lors du parcours en championnat de France et te voilà vice-champion de France 2015, une saison étonnante ?

Quelle saison merveilleuse ! D’un côté je jouais avec des mecs de mon âge ou je devais assumer mes responsabilités de capitaine avec des déplacements mémorables et une saison en demi-teinte car on avait les capacités d’aller loin cette année, mais la présence à l’entraînement et les blessés ont pesé sur l’équipe, ce qui a expliqué nos résultats décevants. En effet, mes performances avec les Belascains m’ont permis de découvrir le groupe Senior notamment l’équipe Une.

Une fois la saison de Belascain terminée, on m’a proposé de faire parti de cette aventure car le manque de pilier en réserve se faisait sentir. Et oui me voilà vice- champion de France ! Que dire de cette aventure merveilleuse, les copains, les sourires, les peines, les retours en bus, le SCUF quoi ! Je voulais remercier tous mes coéquipiers de ce championnat de France pour cette aventure notamment le coach/joueur cette année Thibault Roueff avec qui j’ai partagé des moments magiques ! Une saison qui restera gravée et une saison que l’on pourra raconter à nos enfants…

La saison suivante tu intègres le groupe de l’équipe 1 et connais ta première titularisation le 29.11.15 en battant Bagneux 26-08. Avec 15 matchs (8 Tit – 7 Rempl) sur 22, tu fais ton trou et participe à la remontée en Fed 3. Une saison qui se conclue par une finale IdF perdue et un 16ème de finale en championnat de France…

Et voilà une autre saison merveilleuse ! Je montais donc officiellement en Senior ! Mon objectif de cette saison était d’intégrer l’équipe première. J’ai eu rapidement la confiance de notre coach préféré Sylvain Lamy et mes performances m’ont permis de rester au sein de cette équipe, ainsi que les conseils de mes potes de première ligne JC Diaz, Wesley Delahaye, Arnaud Becquet que je ne remercierais jamais assez, car j’ai beaucoup évolué auprès d’eux et acquis beaucoup d’expérience.

Quelle bonheur de participé à cette monté en FED 3 ! On a fait la fierté du SCUF cette saison, fier de nos couleurs et un groupe travailleur, ce qui nous as permis d’atteindre ce niveau de jeu. En effet, une finale IdF perdue contre Sucy (voir Scufmag n°203) ce qui nous a légèrement cassé le moral car l’équipe en face n’étais pas supérieur à nous, mais le coach nous a remobilisé pour aller conquérir ce championnat de France ! Malheureusement nous nous faisons éliminer en 16ème de finale contre Riom, une équipe plus forte que nous, mais sans regret car on avait tout donné. Une saison qui restera dans l’histoire du SCUF et dans nos têtes car ça reste une saison réussi avec cette montée en Fed 3.

Le 30 avril 2016, tu es sélectionné pour ta première Rose Cup. Dans des conditions climatiques chaotiques le SCUF s’impose sur le fil 24-22. Est-ce dans tes intentions de vivre cette rencontre de l’autre côté de la Manche ?

Haha cette bonne vieille Rose Cup qu’on aime ! Oui des bons souvenirs, le temps était pas avec nous, mais un match très sympa avec des rires sur le terrain et une victoire au bout qui fait toujours plaisir. Un souvenir qui restera gravé, non pas pour le match, mais pour la course de DOUDOU faisant le tour de terrain tout nu avec sa pinte, à la fin du match (ahaha ). Bien sûr que c’est dans mes intentions de vivre cette rencontre de l’autre côté de la manche, c’est toujours un plaisir de jouer contre cette équipe et de rentrer à quatre pattes… ! (voir Scufmag n°204)

Saison 2016-17 c’est une saison vide pour toi. Pourquoi ?

Malheureusement oui, une saison vide car j’étais à l’étranger, un an dans le cadre de mes études et ça m’a vraiment manqué ! J’ai réussi à jouer en Israël où j’ai connu ma première sélection internationale. J’ai suivi à distance les résultats et très content de revenir en Fed 3 !

Cette saison tu as intégré le groupe de la Réserve, comment vois-tu la vie du groupe cette saison ? Quel regard as-tu sur les résultats frustrants de la Une ?

Le groupe Réserve vit bien !! On a enchaîné 2 victoires consécutives et on commence à voir du jeu sur le terrain, de la communication et de l’envie. J’aimerais rajouter que c’est toujours un plaisir de retrouver les copains sur le pré notamment certains avec qui j’ai vécu cette aventure incroyable de championnat de France Réserve. Pour mon objectif personnel je souhaite ré-intégrer le groupe première, travailler et revenir à mon meilleur niveau.

Concernant les résultats frustrants de ce début de saison en Une je ne peux qu’être énervé car les joueurs ont la capacité mais ça ne se ressent pas sur le terrain. Il faut continuer à les soutenir et continuer à travailler et j’espère que le compteur va se débloquer rapidement.

Quelque chose à ajouter ?

COME ON SCUF !!!!!