Sébastien CHOURAQUI


Au SCUF depuis son plus jeune âge, Sebastien Chouraqui aime le rugby et s’y est adonné avec autant de plaisir de la 3 Vieux à l’Equipe 1… Aujourd’hui il entraîne la Réserve…

.

Nom – Prénom : Chouraqui – Sebastien dit « CHOUKI »
Date de naissance : 07/05/1976 )
Taille – Poids : 1m80 – 88kg
Poste : demi de mêlée ou  demi d’ouverture (de fermeture)
Situation maritale : 3 filles
Profession : Responsable de marché dans le béton

.

.

– Comment es tu arrivé à jouer au rugby et pourquoi au SCUF ?

1987 pendant la 1ère coupe du monde. Je jouais au foot et j’étais super bon ,un physique de dieu grec (comme aujourd’hui), mais un jour grace à Mr Marol (y a du respect pour les anciens!!), qui était enseignant à l’école primaire, qui me demanda de venir essayer le rugby. Et là le coup de foudre!! Je joue encore si on peut appeler ça jouer

– Ton premier match tu t’en souviens ?

En poussin,je devais être le plus gros mais plus trop de souvenir de mon 1er match mais plutôt des tournois que l’on a disputés

– Et ton premier match en Equipe 1, quel souvenir ?

A ça tu peux le dire quel souvenir!!!!, c’était à Etampes je revenais d’une opération des croisés. Je joue en réserve puis je suis remplaçant en 1ère en tant que 9. Il faisait chaud et j’étais cuit (comme d’hab diront les mauvaises langues), au bout de 3 min de jeu le n°9 se blesse (juste un bleu,c’était Mr B.), je le remplace et à la 70ème paf patatraque de nouveau le croisé.

– Petit, tu avais un joueur idole ?

Petit j’adorais Henry Leconte, le seul joueur de tennis qui volleyait avec son bide Aujourd’hui je suis fan de Curling

– On dit qu’à une époque tu formais une première ligne redoutable avec Yves Larget. Ne regrettes tu pas aujourd’hui d’avoir un numéro à 2 chiffres derrière le dos ?

Non pas trop, en première ligne ça pue trop de la gueule, trop de mauvais souvenir à ce sujet…

– Numéro 9 et numéro 10, pourquoi ?

Grosse presence défensive, vif et une énorme pointe de vitesse (demande à Cazou j’arrête pas de le déposer)

– Tu as fais quelques apparitions en début de saison dernière avec l’équipe 1, mais on t’a plutôt vu sévir du côté de la « B ». Quels sont tes ambitions personnelles pour cette année ?

Prendre du plaisir sur le terrain en gagnant un maximum de match quelque soit l’équipe,si c’est en 1ère c’est cool avec la reserve  ou la 3 vieux ce sera cool aussi.


– Côté club cette saison, penses tu que le SCUF puisse se satisfaire du maintien en Honneur ?

Je ne sais pas, tout dépend des joueurs, de leurs ambitions et leurs envies.

– En 2000 tu quittes le SCUF pour signer à Rueil. Pourquoi avoir quitter le club pour y revenir la saison suivante ?

Pour des raisons personnelles, je ne jouais jamais en 1ère alors que l’on était en promotion ou en honneur et je pensais avoir le niveau pour jouer . Donc je suis parti au RAC rejoindre un ancien scufiste et j’ai passé une très bonne année, où j’ai joué en 1ère en 10, et passé de très bonnes soirées .(Demande à Renat) Et je suis revenu au SCUF car j’y ai tous mes amis (le 5 majeur, la chibrou team, les to be 3, ….) et c’est plus proche de chez moi aussi.


Il se dit que tu serais plus prolifique en tant que coach que sur un terrain, tu as songé à une reconversion pour plus tard ?

Plus prolifique je ne pense pas, l’envie de gagner est toujours la même. Sinon je pense entrainer l’équipe de France après la coupe du monde.

– Quelques choses à ajouter ?

Allez le LOSC, Sedan, l’OGC Nice, Argentina!!!!!!! (longue vie au PAC). A tous un joyeux noël et une bonne année……..

 

 

Qu’est ce qu’il devient ?

En 2007-08 il est mis en concurrence avec Fabrice Tournie et perd sa place en Equipe 1. Il prend alors les rênes de la Réserve en n°9 ou 10. En 2008, il devient papa d’une fille !
En 2008-09, il prend le capitanat de l’Equipe Réserve qui brille sur les terrains d’IdF. Mais la Réserve s’incline en demi-finale Honneur du Comité Ile-de-France. En parallèle il occupe le poste d’entraineur auprès des Cadets Teulière du SCUF.

En 2009-10, il rejoint le banc de touche dans la fonction d’Entraineur de la Réserve Senior avec Manu Kassardjian. Il garde toujours son statut de joueur en Réserve. Du côté familiale, 2 jumelles rejoignent le clan Chouraqui.

En 2010-11, il rejoint le club de Vincennes. Souhaitant avoir des responsabilités sur la touche au SCUF, il ne trouve pas d’écho. Il quitte son club et joue avec la Réserve. Comble du sort, il perd en demi-finale des Réserve Honneur du CIFR contre le SCUF… On le retrouve tout de même avec le SCUF lors du Trophée des 30 qu’il remporte avec les « Vieux ».

En saison 2011-2012 son club Vincennes remonte en Fed 3. Avec la Réserve le début de saison est compliqué mais il se reprend avec de très bon matchs sur la fin au poste de demi de mêlée.
Il etait question qu’il raccroche les crampons mais finallement non. Il est sollicité pour faire partager son expérience et c’est en harmonie avec l’ambition de faire quelquechose avec son groupe qui a du potentiel. En juin 2012, on le retrouve avec le SCUF lors du match du Trophée des 30 qu’il perd avec les « Vieux ».

2012-2013 Vincennes joueur
Dernière année de joueur. Joueur et capitaine de la b avec un passage dans le groupe de la 1
On me propose d’entraîner la b,j’accepte
2013-2014 entraîneur de la b de Vincennes une superbe aventure humaine avec mon binome « le gitan », résultats moyens, des problèmes relationnels avec les coachs de la 1 mettrons fin à l’aventure
2014_2015 entraineur csmf, j’ai la chance d’être contacté au mois de juillet alors que je croyais l’épisode « entraîneur »  terminé
La découverte d’un club ressemblant grandement au scuf dans sa mentalité et dans sa gestion, une 1ere année compliqué en terme de résultats (1er match et 1ere défaite contre le scuf 51-0) mais l’équipe progresse et on commence à créer un groupe, mon binome prendra la 1 l’année suivante
2015-2016 entraîneur csm Finances, nouvelle saison avec un nouveau binome avec qui ça ne match pas ni avec le groupe ni avec moi, saison correcte on finit 3eme mais loin des 2 premiers (scuf et massif), le groupe est top
2016-2017 entraîneur csmf, nouveau binome, cette nouvelle association est un régal,on est plus con que les joueurs, on s’éclate le groupe adhère à notre discours
Après une phase aller correcte avec la mise en place du plan de jeu, nous effectuons une phase retour de folie malgré le 1er match retour où on se fait humilier par Cergy 41-17, on finit 2nd avec un dernier match de poule, contre le massif, couperet, match d’une intensité rare pour une b d’honneur une victoire et une qualif
L’aventure se terminera pour la 3eme fois en demi-finale idf avec une 3eme défaite d’un point. Mais quelle aventure humaine
L’aventure s’arrêtera après 3 belles années, un club qui m’a marqué
Je garde d’excellents rapport
2017-2018 entraîneur scuf
Retour au source avec pour binome le gros Geo, ce retour est l’idée de Sylvain Lamy après un fin travail au corps
Année très compliquée malheureusement en 1
Nous sommes limités en effectif, environ 45 joueurs aux entraînements quand tu as connu les entrainements à 100 ça fait bizarre
En b nous sommes 3ème,nous restons dans la course pour la qualification et proposons un jeu relativement agréable d’après les dires des anciens mais la route est encore longue
En tant qu’entraineur j’essaie de transmettre ce que l’on m’a appris c’est à dire un jeu basé sur le plaisir, la passe, les copains.
Le but étant de voir un maximum de joueurs passés en 1, la b reste un laboratoire
Tout en visant la victoire à chaque match
Mais l’aventure humaine reste à mes yeux le plus important,  c’est ce qui te permet de te transcender et de vivre des moments sur et en dehors du terrain inoubliables
2018-…on verra

Bernard Chouraqui (le père… par le fils)
Il a commencé à me suivre sur les tournois de fin de saison quand nous etions en poussin en 1988.
Il fit connaissance avec Gerard Larget (père d’Yves) et fifi augé (père de Pascal Augé)

Apres il nous accompagnait le samedi car il y avait des petits problemes de logistique (pas de car, tout se faisait à l’arrache. Une autre epoque mais ca nous convenait)
Puis avec ses 2 comperes ils se sont un peu plus investis, creation de fringues, ils se sont investis dans la vie du club
Il m’a suivi jusqu’à ma derniere année junior puis il est resté avec eux car il trouvait ça beaucoup plus simple et sympa que les seniors. Il a arreté apres que la generation Lacaze (Seb) soit monter en senior
Il a été deçu du comportement de certains
Apres ça il fut beaucoup moins attiré par le rugby
En 10 ans , il m’a vu joué 4-5 fois
Il ne comprend pas pourquoi je joue encore avec toutes les blessures que j’ai eu.

Il décède en mai 2016